CAMPINGIS


Agrandir
CAMPINGIS, c’est le nouveau nom d’une commune situé au Sud du Grand Morin dans le canton de Crécy la Chapelle.
Depuis trois mois, déjà des caravanes et des voitures de luxe se sont installées à proximité de la route nationale 36.
Magnifique campement rassemblant toute la gamme des derniers modèles des constructeurs allemands, français et autres, l’essentiel étant que la puissance est suffisante pour tirer une maison sur roue.
Le salon de l’automobile à la porte d’un petit village, quel bonheur, c’est certainement pour cela que nous avons désormais, en plein cœur du village, un deuxième camping à proximité de la maternelle (après tout, nous avons bien également 2 salons du paysage dans l’Ouest parisien).
La suite de l’article …

Quel bonheur également, de voir avec quel dynamisme tous ces campeurs trient leurs ordures ménagères, remettent en état les terrains après leurs passages, nettoient les routes en sortant des champs après avoir bien sûr payé la taxe de séjour et la location de ces terrains si aimablement mis à disposition par de gentils propriétaires.
Quel bonheur de voir tous ces braves gens venir vous proposer de vous ravaler la façade, nettoyer la cheminée, tailler les haies, etc.

Quel civisme, quel respect de la loi et du code de l’environnement.

A ce propos depuis 2 jours sur les poteaux électriques et téléphoniques d’une grande rue de cette petite commune, fleurissent des tracts qui veulent nous faire croire que tous ces campeurs ne seraient que de vilains squatteurs qui n’ont pas été délogés par la Compagnie Républicaine de Sécurité.
Je ne peux croire cela.
Mon rêve se briserait alors.
Comment, en tant que citoyen de cette commune, puis je accepter que non seulement, les taxes professionnelles, les taxes de séjour, d’ordures ménagères, les charge sociales, les TVA sur l’eau dues (j’en oublie certainement) par tout voyageur, travailleur ou locataire du monde dans lequel je vis, ne rentreraient pas dans les caisses de notre si impécunieux Etat (et commune) ?
Ce qui voudrait encore dire que non seulement, nous allons devoir, en tant que contribuables et consommateurs de cette commune supporter tout ce que ces voyageurs n’auront pas réglés.
Ce qui veut encore dire que l’Etat et le préfet ne joue pas leurs rôles une fois de plus.
Les opérations médiatiques à Paris devant les caméras, ça marche.
Les obligations d’aménagements pour les nomades dans les communes qui sont concernés par la loi , ça ne marche pas.

Que se passe t-il dans ce département ?
Peut-être n’y a-t-il pas de médias en Seine et Marne ?
Peut-être n’y a-t-il pas de gens chargés de faire appliquer la loi en Seine et Marne (mis à part pour les citoyens sédentaires)?
Peut-être que tout le monde s’en f… parce que ce petit village est tout petit et ne représente pas un nombre significatif de voix susceptible de faire basculer une élection ?
Méfiance, dans un autre petit village insignifiant, c’est déjà arrivé.

(article vu 6 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

18 réponses

  1. jna dit :

    je suis passé par Voulangis et la RN36 hier dimanche, les caravanes ne sont plus là ! Il ne reste qu’un tas d’ordures.

    A mon avis, le pb est difficilement gérable aujourd’hui car il ya beaucoup plus de gens du voyage qu’à une époque.
    Si l’on regarde l’aire de Coulommiers sur la RN 34, combien peut-elle acceuillir de caravanes : 20, 25 ? maximum. Il faudrait des aires 5 à 10hfois plus grandes pour répondre au besoin actuel ! et avec le flux migratoire des pays de l’est (les bons côtés de l’Europe), les choses ne devraient aller qu’en s’aggravant.

    • Jean-Michel Sagnes dit :

      le problème devrait se résoudre à court terme, puisque la commune de Crécy dans le cadre du bon exemple s’est proposé d accueillir un terrain pour les gens du voyage.
      ceci ne faisant que confirmer la situation de fait lorsque ceux ci envahisent le pré manche avec courant et branchement offert par la commune.
      Doit on s en féliciter, oui lorsque l’on habite pas dans cette comune ou à proximité, peut être moins évident de les avoir comme voisin proche.
      En outre, les places actuelles disponibles sont occupés toujours par les même, alors comment doive faire les autres.
      voila un vrai problème politique pour ceux qui soit disant ne font pas de politique.
      histoire de redonner du tonus

    • hkir dit :

      JNA aurait-il la vue qui baisse? Peut-être est ce l’Âge?
      Il reste une bonne trentaine d’attelage (qui d’ailleurs ont également des petites balises solaires à l’extérieur) bien rangés au carrefour . Pour le tas d’ordures, c’est bien vu.
      C’est vrai qu’actuellement, il y a des campements sauvages partout et de toutes petites aires de 10 à 20 places presque nulle part. Cela devient indécent cette disproportion.
      Qu’attendent nos élus pour faire appliquer les lois votées par d’autres élus?

    • Jean-Michel Sagnes dit :

      Bonsoir,

      ils sont toujours là, et si le propietaire porte pleinte
      pour occupation illégale ils ont 3 semaines pour partir.
      Donc tous cela est du bidon, il a loué le terrain

      Cordialement.

  2. jna dit :

    Voitures de luxe ? fo pas exagérer, y avait même pas de « PRIUS », la voiture des stars américaines !

  3. lomig dit :

    Les gens du voyage, en général sont de passage …
    Au coeur de l’Europe, il y a 7 à 8 Millions de personnes, appelons le le peuple Rom pour simplifier, qui ont choisi l’itinérance.
    Il y a aussi les transhumances religieuses des évangélistes.
    Nous, petits propriétaires terriens, forts de nos prérogatives issues du droit romain, devons nous faire preuve d’humanité ?
    Sommes nous prêts à en payer le prix fort ?
    Pour certains, les gens du voyage exercent des petits métiers abandonnés depuis longtemps mais si utiles.
    Leur laisser les moyens de vivre tout en ayant choisi l’errance d’une vie nomade, est-ce trop demander ?
    Même si c’est leur choix, serions nous prêts à déménager toutes les trois semaines ?
    Des expériences intéressantes de sédentarisation ou d’école itinérante pour assurer la scolarisation des enfants redonnent un certain espoir.
    Des associations de plus en plus nombreuses vont à leur contact, apprenons à vivre ensemble au-delà des différences.

    • Ombre_Jaune dit :

      ah oui, le droit romain … vive Rome pacificatrice et civilisatrice des peuplades celtiques. Dommage que les chrétiens puis les barbares germains aient fini par avoir le dessus … on aurait peut-être échappé à 1000 ans d’obscurantisme moyen âgeux.

      • jms dit :

        Que de bonté dans un monde de brutes !
        Il a raison le lomig … comme souvent !

        Il a est noter que personne n’aborde vraiment le problème posé, celui des propriétaires qui en ont été réduits à apposer ces affiches.
        Non seulement ils doivent défendre leur terrain mais aussi leur honneur. S’ils en sont venus à répandre ces affiches c’est qu’ils doivent en avoir sur la patate comme on dit.
        Si on a bien compris non seulement les autorités ne les aident pas mais ils les salissent. Pourrait-on avoir le point de vue de chacune des parties ?
        Autre remarque : je trouve qu’il y a un peu beaucoup d’invités qui ne signent pas en ce moment. Même si on n’oblige personne à s’identifier, le terme d’invité est approprié, il pourrait être convenable de signer.

    • retraitactif dit :

      Lomig le breton errant.

  4. hkir dit :

    Le maire d’Emerainville s’est attiré les foudres de SOS racisme pour ses propos envers les gens du voyage et les africains polygames de ses cités.
    Anastasie est de retour, munie de ses grands ciseaux, garante désormais des droits des citoyens qui ne respectent pas les lois du pays dans lequel ils vivent.
    Effectivement, 140 caravanes sont arrivées pour s’installer illégalement dans une zone naturelle protégée. Ce maire a eu la mauvaise idée de demander à ses concitoyens de se mobiliser car seule la force et l’intimidation semble désormais avoir raison dans ce département.
    Un autre maire d’une commune voisine avait déja tenter une fois de s’interposer lors d’une de ces installations illégale; il avait failli y laisser sa peau.
    Je comprend mieux désormais pourquoi nos maires ne font rien. Trop risqué, visiblement pour plusieurs raisons.

    • Jean-Michel Sagnes dit :

      Tout le monde a peur de tout le monde on se demande pourquoi; l’angélisme latent chez certains et le laxisme chez beaucoup, plus une dose (de ou d’anti )rascisme utiilisé à bon ou mauvais escient à tout bout de champ et personne qui ne bouge en haut lieu de peur de déplaire …à qui?
      Et encore s’il ne s’agisait que de ce problème.
      N’est-ce pas comme ça que commence la décadence d’un pays?

Laisser un commentaire