Commémoration du 18 juin (suite)

Cet article, je l’ai volontairement classé dans la rubrique "patrimoine", je vais vous expliquer pourquoi.
Bien que très respectueuse des personnes ayant combattu sur le champ de bataille ou bien dans l’ombre de la résistance, il y avait longtemps que je n’avais pu me libérer pour assister à la commémoration de l’appel du 18 juin. 
Cette fois, je n’ai pas manqué le rendez-vous et je ne le regrette pas.
Merci Messieurs les anciens combattants, Mesdames les épouses, mères, résistantes, espionnes (eh oui aussi, grâce à vous, notre pays est resté debout, après avoir failli fléchir d’un genou, c’est seulement en priant pour les vôtres (vos maris, vos fils, vos frêres), pour les nôtres (nos grands-pères, nos oncles) que vous avez plié vos deux genoux et eux, c’est parce-qu’ils sont morts, pour nous, pour la France.
Que voulez-vous, je ne suis pas de ceux qui pensent qu’il faut oublier et passer à autre chose. Il ne faut surtout pas oublier, tout en continuant autre chose.
Aujourd’hui, autre époque, autre guerre et même autreS guerreS, une seule à la fois ne suffit pas, il faut se battre sur tous les fronts, face à un ennemi qu’on ne connaît pas très bien et qui surtout qui veut du mal au monde entier, au-delà de nos frontières, sur notre sol, s’attaquant au passé, aux patrimoines culturels, historiques, comme si détruire allait lui permettre de construire quoique ce soit. Bref, je ne m’attarderai pas sur le sujet.
Monsieur de Gaulle, doit rester l’icône de la résistance face à l’adversité ennemie, quelque soient les époques, les gens qui ont risqué leur vie ou qui l’ont donnée grâce à son appel (ou même avant), ils méritent le respect et, si les médailles, les fleurs et quelques minutes de notre temps durant ce moment de rassemblement leur témoignent notre reconnaissance et notre gratitude, eh bien il ne faut pas les en priver, nous en priver. Notre rôle est de ne pas oublier et de se dire qu’un jour, peut-être, il nous faudra malheureusement lutter un peu plus…

(article vu 4 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Corinne dit :

    Un nouveau journal voit le jour, celui de la Mairie, dans lequel Monsieur Le Maire nous informe de ses projets pour Crécy. C’est bien, c’est sympa.

Laisser un commentaire