Elections départementales les 22 et 29 mars 2015

Les élections pour les conseillers départementaux (ex conseillers généraux) auront lieu les 22 et 29 mars prochain, selon un scrutin majoritaire à deux tours.

Ils seront élus pour 6 ans, et se présentent en binôme, obligatoirement composé d’un homme et d’une femme.

Les suppléants (rebaptisés remplaçants) sont également composés de un homme et d’une femme.

Suite au redécoupage électoral qui accompagne cette réforme, le canton de Crécy s’est agrandi des communes de Val d’Europe et se nomme désormais "canton de Serris".

Autre changement, il n’y a plus de renouvellement partiel de la moitié des conseillers, vue le changement de mode de fonctionnement cela parait un peu logique. L’ensemble de l’assemblée est donc renouvelée à cette occasion. L’assemblée sortante était majoritairement de gauche, avec une courte majorité. Le changement de majorité est possible et constituera un enjeu important. Alors qu’on nous promet une forte abstention (le changement de mode scrution n’aide pas), les partis vont appeler à la mobilisation.

Les candidats officiels sont :

  Titulaires Remplaçants Parti
1. Christine BANASZKIEWIEZ (Boutigny) et Marcel BELLONI (Magny-le-Hongre) Sylvie CANIOT et Laurent DELAGE Front de Gauche
2. Thierry DUDIT (Magny-le-Hongre) et Fatiha GUERIN (Serris) David CHARPENTIER (Esbly) et Geneviève WORTHAM (Coupvray) Divers Gauche
3. Georges HURTH (Coulommiers) et Irina LONGUET (Coulommiers) Bernard COURTOIS et Marie TREULLE Front National
4. Arnaud DE BELENET (Bailly-Romainvilliers) et Valérie POTTIEZ-HUSSON (Esbly) Jean-Louis VAUDESCAL (Couilly) et Patricia LEMOINE (Condé-Ste-Libiaire) UMP

(article vu 8 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

22 réponses

  1. jms dit :

    Eh oui ! à nouveau une élection, ça nous manquait.
    Voici les 4 listes pour notre canton. Je dis liste car 4 personnes pour moi c’est une liste, le « couple » de candidats et les remplaçants. Une réforme bizarre destinée à réduire le nombre d’élus, raté !
    Un nouveau canton qui est la fusion de feu le canton de Crécy et des communes du Val d’Europe. Autrement dit le mariage de la carpe et du lapin, une ville nouvelle avec des villages ruraux, on pouvait pas faire pire en terme de contraste. Une réalité qui m’a poussé à indiquer la commune d’origine des candidats (quand j’ai trouvé l’info, n’hésitez pas à compléter).
    Les élections, je pensais bien en parler, mais j’y ai été incité par un exilé qui voulait avoir des nouvelles du pays, vous ne voyez pas qui je veux dire ? un ancien candidat ? … Patrick Geremia !

    • Korie dit :

      Ceci explique le compte Facebook des représentants UMP. Je me demandais (grande naïve je suis) pourquoi posent-ils tous les quatre sur la même page, le même profil ? 😎

    • NOUCAL dit :

      Ces conseillers départementaux auront-ils les mêmes fonctions et pouvoirs que les conseillers généraux actuels?

      • jms dit :

        Oui pour l’essentiel. Sachant que les compétences des départements sont encore en train d’évoluer. Le projet de loi qui modifie la répartition des pouvoirs entre état, région et département est en cours de discussion au parlement et n’aboutira pas avant les élections.

        • NOUCAL dit :

          Des réunions publiques sont-elles programmées sur le Pays Créçois?

          • jms dit :

            Chaque candidat a prévu les siennes. Par souci d’équité soit les donne toutes soit on en donne aucune. Je n’ai consaissance que des dates pour l’un des candidats découvert par hasard sur facebook.

            • Korie dit :

              Réunion ce soir à la salle Altmann, 19h30. Je prendrai des notes.

              • NOUCAL dit :

                les candidats n°3 sont de Coulommiers ne devraient ils pas faire partis du canton de Serris?

                Quelqu’un peut il m’expliquer le mécanisme de la chose?

              • jms dit :

                Réunion de l’une des listes; on ne dira pas laquelle pour ne pas faire de favoritisme.

                • retraitactif dit :

                  j’y étais hier soir; je pense qu’il y avait une centaine de personnes :#

                  • Korie dit :

                    En effet, peu de monde au regard de l’importance de l’enjeu.
                    Il se pourrait qu’il y ait un taux d’abstention important.
                    Sans pour autant prendre parti pour les uns ou les autres, je ferai un petit topo.

                    • jms dit :

                      100 personnes c’eut été beaucoup. C’est autour de 50 selon les organisateurs. Vue la faible mobilisation annoncée, c’est déjà pas mal.

                  • retraitactif dit :

                    la mairie aura t-elle un jour les moyens de se payer 1 ensemble micro +2 bafles +1 ampli?????(facilement transportable et en location ou en prêt avec caution à ceux (les asso en particulier) et autres réunions 😐 :paf
                    ou tout simplement 1 équipement portable comme les guides. 😉

                    • Korie dit :

                      J’ai été surprise également concernant l’absence de micro. C’est pour cela que je me suis installée au deuxième rang.

                    • jms dit :

                      Cela m’étonne, la salle est équipée. Il y a même deux micros mobiles. C’est quand même un comble que ce soit un voulangeois qui vous informe.

                    • Korie dit :

                      D’ailleurs, il est arrivé quelquefois que cette sono soit entendue dans tout Crécy, lomig doit s’en souvenir d’ailleurs, ça remonte à au moins 6 ans : c’était un soir où nous étions assis devant le Cyber, Bruno, Mathieu, lomig et moi et je ne sais plus qui d’autre 😉 et nous avions bien ri !
                      Et il y eu d’autres fois également, en pleine journée.
                      Il doit y avoir un bouton pas très « discipliné » qui gère la sono et les gens ne se rendent pas compte qu’ils sont entendus à l’extérieur. Hier soir, elle aurait été la bienvenue.
                      Ce n’est tout de même pas un voulangeois qui va nous apprendre ce genre de chose tout de même 😉

                    • retraitactif dit :

                      la salle équipée oui ça on sait le « Voulangeois masqué », mais ça ne sert que dans les grandes occasions…lesquelles au fait?
                      ce qu’on demande c’est pas un truc à faire trembler le nouveau maire mais une tite sono capable d’être entendue à plus de 5 mètres . :#

    • retraitactif dit :

      tous auzurnes 😉

  2. lomig dit :

    Belle réunion des candidats sortants qui se sont montrés clairs et ont répondu aux questions du public en rappelant les compétences de chaque collectivité, qu’il s’agise de la communauté de communes ou le département.
    Les missions futurs de nos conseillers seront déterminées dna la loi NOtre en cours de discussion au Parlement.
    Les missions actuelles sont :

    L’action sociale constitue l’essentiel des compétences départementales. Les domaines concernés sont très variés : action en faveur des personnes âgées, des personnes handicapées ou de l’enfance, mais également prévention ou l’insertion des personnes en difficulté. Les investissements dans ces domaines représentent environ 60 % des budgets départementaux et 80 % des personnels employés.

    L’équipement et les transports
    Le réseau routier des départements compte 348 000 kilomètres de route soit près de 50 % du réseau routier français. Le conseil général assure l’aménagement et l’entretien de la voirie départementale. En parallèle, il développe, aux côtés de l’Etat et de la Région, par le biais des contrats de plan, le réseau routier et autoroutier de la France. Il participe également au financement de la voirie communale. L’aménagement et l’exploitation des ports de commerce et de pêche, l’organisation des transports collectifs de personnes et notamment le transport scolaire relèvent également de la compétence des départements.

    L’aide aux communes
    Les communes et les intercommunalités sont des interlocuteurs privilégiés des départements. Le conseil général les aide à investir et à s’équiper dans de nombreux domaines : alimentation d’eau potable, assainissement, électrification, voirie, financement d ‘équipements communaux (églises, mairies, gendarmeries, centres de secours), embellissement des villages, protection de l’environnement, aménagement foncier, etc. Le département intervient également par le biais de contributions et de financements aux projets urbains et à la politique de la ville.

    L’éducation, la culture, le patrimoine
    La construction et l’entretien des collèges ainsi que certains de leurs équipements dont l’informatiques, les bibliothèques de prêts, les subventions à de nombreux festivals ou rencontres culturelles sont également de la responsabilité des départements.

    Source : ADF

Laisser un commentaire