Histoire locale

Connaissez vous l’histoire de Baucent, Noble et Tibert ?
Mais au fait qui sont-ils ?
ndlw à mon avis, le barde connaît la réponse
J’en profite pour vous signaler la création de la catégorie : « histoire locale ». La catégorie humeur est élargie et devient « humeur et opinion » pour accueillir tous nos états d’âmes.

(article vu 6 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. jms dit :

    C’est dans le roman de renart me semble-t-il.

    • lomig dit :

      Bravo jms, chapeau bas !
      Et le romanse serait passé dans la forêt de Malvoisine entre Mauperthuis et Faremoutiers.
      si j’avais dit ysegrin et renart … c’était trop facile !

      • jna dit :

        Oui et jms nous en avait déjà parlé dans un de ses fameux concours où il n’y a rien à gagner

      • jms dit :

        J’ai pas trouvé grand chose. Je sais juste que l’un des trois serait un sanglier mais je ne connais pas leur histoire.

        • jms dit :

          Beaucent est le sanglier
          Noble le lion
          Tibert le chat.

          • jms dit :

            Présentation des personnages :

            « Renart appelait Ysengrin le Loup, son oncle. Mais nulle parenté ne les unissait.

            Ils étaient, seulement, de fort bons amis, et ils le demeurèrent pendant longtemps, car Ysengrin, puissant baron, était courageux et brave, mais peu rusé et tous les tours que lui jouait Renart étaient entortillés de tant de malice qu’il ne les pouvait comprendre.

            Il prenait donc ses mésaventures pour de mauvais coups du sort et conservait tout entière son amitié à Renart le fourbe, pour lequel, il faut bien l’avouer, Dame Hersinde, femme d’Ysengrin, avait un faible, comme il arrive fort souvent que des personnes sages se sentent pleines d’indulgence envers de mauvais garnements spirituels.

            Grimbert le Blaireau était vraiment le cousin de Renart et un cousin si dévoué, si affectueux qu’on le pourrait citer en exemple à tous les cousins du monde. Renart avait quelques amis, qui étaient Primaut frère d’Ysengrin, et Brun l’Ours, et Cointereau 1e Singe, dont la malice égalait la sienne, et Tiercelin le Corbeau, et Rousseau l’Écureuil, Beaucent le Sanglier, et tant d’autres encore, parmi tous les sujets du Roi Noble le Lion et de Madame Fière la Lionne. Il y avait aussi Tybert le Chat. Mais Tybert était doué d’une intelligence qui égalait celle de Renart, s’il n’ en possédait point la ruse malfaisante. Et leur amitié n’était que peu sincère. Chantecler le Coq qui trop vite, sut à quoi s’en tenir sur le compte de Renart, ne fut point longtemps de ses amis, de même que Courtois le Chien et Frobert le Grillon et la Mésange et Couard le Lièvre, comme Drouin le Moineau. Mouflart le Vautour avait de quoi se défendre encore qu’il se laissât prendre aux belles paroles de Renart.

            Renart vivait en son domaine de Maupertuis avec Hermeline son épouse, et ses enfants. C’est de là qu’il partait, chaque jour, pour s’en aller chercher, loin ou près, de quoi nourrir sa famille, et lui-même, car il était fort gourmand et aimait les bons morceaux. C’est de là, donc, que nous allons le voir mettre en œuvre toute sa ruse, toute son intelligence qu’il emploiera, hélas. au détriment de ses parents et même de son Souverain, Noble le Lion. »

  2. jna dit :

    Au juste, les historiens est-ce que le logo proposé vous convient pour cette rubrique histoire locale ?

Laisser un commentaire