Il fait soif

Voila nous sommes en situation de crise sur le Bassin du Grand Morin, c’est la sécheresse. Un communiqué de la préfecture l’a officialisé depuis quelques jours et à mon avis, c’est un peu paradoxal, car j’ai rarement vu une végétation aussi verdoyante à cette époque. Plus d’arrosage, plus de lavage de voitures, de terrasses, plus de remplissage de bassins et de piscines. Il y a aussi quelques restrictions mineures vis à vis de l’agriculture, pour la forme.
Sur les listes et cartes de la préfecture on constate qu’il n’y a plus de problèmes d’eau à partir de Magny le Hongre et de Chessy.

Sur 3 seuils de gravité : normal, alerte et crise on passe directement du niveau de crise à Bailly, au niveau normal sur Chessy. Ouf c’est vraiment un coup du hasard, Mickey va pouvoir continuer à arroser les routes, l’essentiel est sauvé.

(article vu 5 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. retraitactif dit :

    on manque d’eau dans notre région? il n’arrete pas d’y avoir des orages coipieusepent arrosés.
    des amis qui ont une piscine me disent que c’est la 1ere fois depuis pres de 10 qu’ils son obligés de vider de l’eau.
    Encore une décision « réfléchie » et de toute façon trop tardive.

    • cd dit :

      Mais, non…
      Voyons, enfin!
      Tout ca c’est mis en place par des tas de gens assis dans des grands bureaux qui surveillent … des indicateurs (chiffrés).
      Dès que le niveau de la rivière est en deçà d’un millimètre du seuil d’alerte, hop !, on met en branle la machine à restrictions.
      Enfin je crois que ca se passe comme ca.
      Enfin, je pense qu’ils ont de sacrés bonnes raisons, sinon, on irait à la catastrophe.
      Mais au fait quelqu’un sait-il comment exactement sont prises les décision de restriciton et comment fonctionne le système?

  2. hkir dit :

    Le communiqué de presse me laisse rêveur. Dans le Var où il fait un tant soit peu plus sec qu’en Seine et Marne, le complément de remplissage des piscines y est autorisé.
    -Serait ce l’effet de serre qui aurait tapé un peu dur sur la tête du préfet (hypothèse 1)
    -les seuils sont-ils mal pensés (hypothèse 2)
    – l’ eau des nappes et de surface seraient-elle tellement polluée qu’il faut maintenir un débit suffisant pour assurer à tout prix la potabilité (hypothèse 3)
    -Faut habituer nos concitoyens à payer cher des services assurés par des sociétés privées (hypothèse 4)
    – Faut garder de l’eau pour les caravanes qui stationnent illégalement dans le bassin versant du Grand Morin (hypothèse 5)
    -Faut habituer nos concitoyens à passer par une station service pour laver sa voiture (ça rapporte plus de TVA que par le robinet de la maison) hypothèse 6)
    Si quelqu’un à d’autres idées ,je suis ouvert.

    A part ça , je reviens de vacances. Bonjour à tous.

  3. hkir dit :

    Il est inexact mon cher JNA d’écrire que Mickey arrose les routes ; C’est le SAN des portes de la Brie qui est en charge des voiries.

  4. lomig dit :

    Pour gérer l’eau, il y a les SAGE (schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau).
    La CLE (commision locla de l’eau) du bassin des deux Morins va enfin se réunir en septembre.
    A suivre …

Laisser un commentaire