Imbolc ou la Chandeleur

Quand commence le printemps ?
Le 21 mars ……….. c’est pas faux.
Mais pour les Celtes celà commençait aussi à la Ste Brigitte, le 2 février pour la fête d’Imbolc repris  dans la civilisation judéo-chrétienne importé par les Romains sous le nom de la chandeleur. La chandeleur évoque les chandelles, la fête des lumières et se situe au temps des Lupercales symbolisée par des longues processions avec des chandelles.

Les chrétiens seraient également à l’origine des crêpes …….. et pas les bretons !!!

C’est en effet sous le pape Gélase qu’apparut cette "sommaire pâtisserie" si, si ……… pour rassasier les Pélerins.
Imbolc, c’est la fête de la lumière mais aussi de la lustration aprés un long hiver, où il faut faire ses ablutions symboliques
dans une fontaine sacrée (mains et pieds, tête).
Dans la symbolique celte, les crêpes symbolisent le disque solaire, le soleil le jeune Mabon né au solstice d’hiver commence à devenir présent.
Et la nature se réveille, avec l’arrivée des perce-neiges ( avec le réchauffement de la planète, une nouvelle appellation est en cours) et l’herbe verte du printemps.
Comme la nature est bien faite, c’est à ce moment que les brebis mettent bas ou agnellent pour les puristes et l’on retrouve le deuxième thème de cette fête : la fécondité et la lactation .
Brigit c’est notre patronne à nous les bardes, mais aussi les druides, les ovates et les forgerons.
Un festival celte où il faut honorer les sources sacrées en les entourant de lumière, tout en mangeant des crêpes, c’est se payer un peu de soleil, certes symbolique, pour pas cher  …………..

Source : Arbor, grand-barde de la Brie

(article vu 6 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Myotis dit :

    Les bretons sont en très grande partie des chretiens.
    Les moines celtes (et plus précisement irlandais) sont à l’origine de la construction de nombreuses abbayes en France et notamment dans la Brie.
    Les bretons peuvent donc s’approprier en partie l’origine des crèpes. 😉

  2. lomig dit :

    Le liien avec le local :
    La Brie évangélisée par Colomban, moine irlandais.
    L’église celtique iralndaise trés soucieuse des croyances antérieures …. même paienne !
    Pour Imbolc comme chaque année je me suis rendu à Ste Aubierge, venue d’outre manche pour honorer la source sacrée, gauloise avant d’être chrétiennne.
    Fête de l’eau et de la lumière, je me suis recueilli et j’ai allumé quelques bougies votives en priant la déesse Brigit.
    Quand au grand-barde de la Brie …. à suivre :b

Laisser un commentaire