La récolte de pommes 2004

Si 2003 fut sinistrée par le gel, 2004 sera une bonne année pour nos pommes de la vallée du Grand-Morin.
Culture traditionnelle héritée de la fin du XiXème siècle, notre vallée a conservé de nombreux vergers.
Nos variétés de pommes ne se trouvent nulle part ailleurs en France, parfois pas même dans le canton d’à côté.
+ de pommes ici …
Nos pommes sont d’un usage universel, à la fois excellentes à manger et capable de donner un très bon jus sucré.

L’association des croqueurs de pomme est très active dans la région, son président national est d’ailleurs un Voulangeois Claude Scribe.

Elle organise des ventes de greffons et donne des cours de greffe afin de poursuivre la tradition et sauver les espèces.

Malheureusement encore trop de vergers sont à l’abandon, de vieux arbres meurent sans remplaçants, beaucoup auraient besoin d’élagage.

Des vergers disparaissent pour laisser place à des constructions, par exemple, cette semaine en plein village de Voulangis.

Je critique mais ce n’est guère mieux chez moi :
– mes deux plus gros pommiers sont à terre depuis la tempête. Certes, la station horizontale ne les empêche pas de produire autant de pommes qu’avant mais ce n’est pas une position pour un arbre !
– deux autres vieux pommiers recommencent à produire après 10 ans d’abstinence ; il faut dire qu’ils ont faillit mourir d’étranglement par le lierre, l’ancien propriétaire du verger ne s’en occupant guère.
– les meilleures pommes, la "Belle Joséphine" ne donne pas autant qu’il pourrait, les arbres du bois abandonné d’à côté lui font trop d’ombre.
– quant à la "Nouvelle France" le tronc est creux, on se demande comment il survit et peut donner autant de pommes, d’ailleurs très grosses. Cet arbre est assez fantastique : il se moque du gel en faisant ses premiers bourgeons vers la mi-mai et fleurit fin mai soit presque deux mois après certains autres pommiers. Malgré cette floraison très tardive, ses pommes sont à maturité pour la fin août, bien avant les autres espèces.

Ah, la cueillette des pommes ! un vrai plaisir d’automne !

Pour vous faire partager ce plaisir, regardez bien la photo : chaque arbre est représenté par une de ses pommes; je vous propose de chercher à les reconnaître.

(article vu 16 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

15 réponses

  1. retraitactif dit :

    Ce week-end j’ai gouté au jus de ces belles pommes,sans sucre ajouté,non pasteurisé,sans rien sauf du jus de pommes du vrai…excellent.

  2. lomig dit :

    2° belle joséphine
    4° Barre
    1° Vérité

  3. jms dit :

    Un indice : la 7 a un nom biblique

  4. jms dit :

    En récapitulatif :
    1 – Vérité
    2 – Belle Josephine
    4 – Nouvelle France
    7 – Marie-Madeleine

    3 et 9 : pommes sauvages, d’ailleurs avant que je ne le déplace, 9 est un petit pommier qui avait poussé au pieds de 3 qui est un viel arbre dont le tronc était apprécié d’un pic vert.

    Reste 5, 6 et 8 qui sont des inconnues, différentes les unes des autres.

    5 : c’est un gros pommier couché par la tempête qui fournit encore plus de 100kg. Ce sont des pommes vertes de taille moyenne qui jaunissent un peu durant l’hiver
    6 : petit pommier qui fleurit très tot pour donner des fruits assez tardifs. Ce sont des pommes un peu carrées et vertes
    8 : c’est un des deux pommiers qui a failli mourir d’étranglement (avec Marie-madeleine). Il y a encore peu de fruits, restant verts et très gros.

Laisser un commentaire