L’avenir de la piscine

Par ce temps chaud la piscine intercommunale duPays Créçois située à Crécy-la-Chapelle est bien appréciée.
Pourtant, son avenir est bien incertain.
En effet la situation financière est des plus désastreuse. Chaque année, le déficit pour le Pays Créçois est de 170 000 euros. Une somme qui interpelle, et on le serait à moins, le Vice-Président chargé des finances, Jean-Louis Vaudescal.
Une réflexion devrait s’engager sur l’avenir de cette piscine, plusieurs pistes ont été évoquées :
– la fermeture pure et simple,
– sa transformation en piscine toutes saisons,
– ou plus ambitieux encore, un centre nautique,
– ou … continuer à payer les pertes.
Pourtant, ailleurs d’autres piscines extérieures sont exploitées. Dans le sud, où il n’est pas nécessaire de chauffer il est vrai, de toutes petites communes entretiennent des structures similaires et l’on n’imagine pas qu’elles puissent supporter un tel déficit.Alors, comment font-elles ? Y-a-t-il des idées à prendre ailleurs ? les horaires sont-ils bien optimisés, y-a-t-il trop de charges de personnel (18 emplois saisonniers) ? Une société privée ne s’en sortirait-elle pas mieux ?

En attendant, profitez-en bien, tant qu’elle est ouverte !

(article vu 17 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. Korie dit :

    Le prix de l’électricité est exagérément trop cher en France. On peut se douter que la note de la piscine doit être exorbitante.
    L’eau est-elle changée durant la saison et si oui combien de fois ?
    18 emplois c’est bien dans un sens mais n’est-ce pas trop ?
    Piscine toute saison, avec 2 écoles et un collège (sans compter les écoles alentours) ce serait judicieux non ? Beaucoup de particuliers aimeraient y aller en hiver.
    Il faudrait connaître comment se répartissent les postes dépenses afin de pouvoir avoir un avis éclairé.
    170 000 euro de déficit, cela me paraît beaucoup…

Laisser un commentaire