Le programme de la liste de Michel Houel

La liste du maire sortant Michel Houel a publié son programme sur le site : www.crecy2014.fr.

Ce programme se veut la continuité de l’action engagée, dans la maitrise des équilibres budgétaires.

L’engagement de Michel Houel et de son équipe a pour ambition :
– une ville agréable à vivre
– une ville pour tous
– une ville à l’écoute
– une ville dynamique en marche vers son avenir

Sans oublier son implication dans l’intercommunalité.

Ce programme sera présenté à la presse vendredi 7 mars à 10h au golf de Crécy.

(article vu 10 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. jms dit :

    Je constate comme pour les autres programmes des idées intéressantes, pas forcément les mêmes d’ailleurs.
    Avant le tableau comparatif des programmes des 3 listes, quelques précisions :
    – Voirie douce entre Villiers et Serbonne par le Pré Manche : Vers Villiers c’est sur le territoire de Crécy, mais côté Pré Manche c’est à Voulangis. Cela ne peut se faire qu’avec l’accord de Voulangis et est-ce que Crécy financera l’ensemble ?
    – bornes de rechargement pour voitures éléctriques : hormis pour les véhicules municipaux évoqués, y-a-t-il un usage attendu à Crécy ?
    – renforcer la présence de la police municipale : de quelle manière ?
    – accompagner les particuliers pour la réfectation du patrimoine vernaculaire : par quels moyens ? subventions, prêts, démarches ?
    – créer un comité local du commerce, de l’artisanat et du tourisme : quel champ d’action ? quels moyens ?
    – permettre un accès plus large au patrimoine pictural créèçois lors d’expositions temporaires : de quelle manière ? on ne parle plus du centre d’art ?
    Et d’une manière générale quel est le cout de chaque mesure nouvelle ?

    • jms dit :

      Les réponses de l’équipe de Michel Houel :

      Question : – Voirie douce entre Villiers et Serbonne par le Pré Manche : Vers Villiers c’est sur le territoire de Crécy, mais côté Pré Manche c’est à Voulangis. Cela ne peut se faire qu’avec l’accord de Voulangis et est-ce que Crécy financera l’ensemble ?

      Réponse : d’abord du Souterrain jusque Crécy, puis dans un 2ème temps après concertation avec Voulangis (juste pour le passage allant du Pré Manche jusqu’au niveau du camping où est envisagé une passerelle vers le rive droite du Grand Morin). On imagine que Voulangis demandera à Crécy de financer… mais il y aura concertation!
      >
      Question : – bornes de rechargement pour voitures éléctriques : hormis pour les véhicules municipaux évoqués, y a-t-il un usage attendu à Crécy ?

      Réponse :Pour les véhicules municipaux : la borne sera aux services techniques. Pour ceux qui circuleraient dans la commune (puisque cette énergie se développe. Il faut suivre le courant!), une borne se situera dans le bourg. Par contre, comme il n’y a pas un seul type de prise électrique, il est nécessaire d’attendre un peu pour connaître ce qui sera la meilleure installation, faire le meilleur choix selon l’avancement des techniques. Mais, c’est une réelle volonté qui se fera dans le cours du mandat.
      >
      Question : – renforcer la présence de la police municipale : de quelle manière ?

      Réponse : Un policier municipal partira en retraite cette année et il sera remplacé. Une ASVP suit la formation de Policier Municipal et un 3ème agent sera en place un peu plus tard. Il faut ajouter les ASVP déjà en place et s’occupant, par exemple, des écoles.
      >
      Question : – accompagner les particuliers pour la réfection du patrimoine vernaculaire : par quels moyens ? subventions, prêts, démarches ?

      Réponse : Un article est déjà paru dans le bulletin municipal. Elisabeth Landrieux et Jacques Guillaumy travaillent sur le dossier. Les passerelles sont des éléments privés, mais arrivent sur le domaine public. Le problème est de savoir où s’arrête la propriété privée. Actuellement, tous deux font un inventaire détaillé de l’état des passerelles. Ils ont pris contact avec la fondation pour la Protection du Patrimoine qui a fait des propositions – voir ci-dessous le rôle et l’action de la fondation:
      > Des missions variées:
      > Promouvoir la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine de proximité.
      > Susciter et organiser des partenariats publics/privés.
      > Les délégués travaillent en étroite collaboration avec les services de l’Etat (DRAC,SDAP,etc.)et
      > concluent des accords avec les régions, les départements, les communes et les associations locales de sauvegarde dupatrimoine.Ils s’efforcent également d’encourager le mécénat des entreprises locales.
      > Participer financièrement aux actions de restauration.
      > La Fondation du Patrimoine octroie son label à des édifices privés permettant ainsi à leurs propriétaires de bénéficier d’avantages fiscaux sur les travauxentrepris…
      > http://www.fondation-patrimoine.org/read/12/cms/documents/pressbook-seine-et-marne598.pdf
      >
      > Si certains particuliers refusent de rénover leur passerelle, c’est qu’ils craignent, entre autre, des intrusions dans leur propriété. Et il n’est pas possible de les contraindre à une réfection.
      Déjà, une action avait été menée – seul un riverain avait demandé une subvention et avait été aidé à hauteur de 1 000€
      >
      >
      Question :- créer un comité local du commerce, de l’artisanat et du tourisme : quel champ d’action ? quels moyens ?

      Réponse : réponse à venir- sera réalisé en lien avec la CCI de Seine-et-Marne
      >
      Question :- permettre un accès plus large au patrimoine pictural créçois lors d’expositions temporaires : de quelle manière ? on ne parle plus du centre d’art ?

      Réponse : pour l’instant le centre d’art est abandonné car les réalités économiques poussent à privilégier la requalification du centre-bourg (en concertation avec les commerçants et riverains), mais nous souhaitons présenter régulièrement des éléments du patrimoine pictural lors de manifestations, d’expositions…
      >
      Question : Et d’une manière générale quel est le coût de chaque mesure nouvelle ? ,
      >
      Réponse :
      – sachant que pour le policier municipal, il n’y aura pas de coût supplémentaire pour l’instant,
      – pour l’accès au patrimoine, ce fera partie des expositions comme on le connaît déjà (même si on inventera certainement sur la forme – ce n’est pas fixé et dépendra des idées qui germeront!),
      – pour les bornes, la liaison douce… elles seront autofinancées, sachant que, chaque année, environ 750 000€ sont dégagés et permettent des actions.
      – le terrain synthétique est estimé à 800 000 euros, après subventions on peut espérer un cout pour la commune de 200 000 euros.
      Sachant que les premières années sont consacrées au montage des dossiers et à la recherche de subventions.

      • jna dit :

        La voirie douce par le Pre Manche avec une passerelle au niveau du camping, c’est la preuve de la fracture urbaine qui persiste entre le Bourg et La Chapelle. Cette voirie douce qui ne devrait donc avoir pour fonction que le relier le camping au centre ville, n’aura qu’une utilité très relative, l’été, de jour, et ce n’est pas sur que cela deviendra le chemin préfére des hollandais. Ce qui manque c ‘est une voirie douce qui relierait le bourg à la chapelle et notamment à la « maison des associations », utilisable toute l’année (par des enfants en vélo par exemple) et même de nuit. C’est clair, elle ne peut pas passer par le Pré Manche. On bute toujours sur la RD934 et son trafic … :#

  2. jms dit :

    A la fin du programme de M Houel il est précisé que l’organisation du forum des associations est désormais du role des communes.
    Cela veut dire que le forum aura lieu tous les ans à Crécy, et ne sera plus organisé par la CCPC selon le rite habituel.
    Cela va faire faire des économies à la CCPC.

Laisser un commentaire