Les élus conviés à se pencher sur le PNR Brie et Morin

Ce samedi 6 octobre, l’association des élus pour le PNR de la Brie et des 2 Morins se réunit à l’hotel de ville de Coulommiers à 9h30 sous la présidence de Jean-Louis Vaudescal maire de Couilly Pont-Aux-Dames.

Tous les maires des communes concernées sont vivement invités à participer à cette réunion.
Plus de détails sur le site de Couilly :
http://couilly.free.fr/spip.php?article253
En attendant des retours de cette manifestation, voici un reportage diffusé sur France 3 le 12 aout 2007 et traitant du PNR.

(article vu 5 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

34 réponses

  1. jms dit :

    Vous trouverez sûrement comme moi que ce reportage est assez simpliste. Typique du journal télévisé, superficiel, s’en tenant plus à des anecdotes qu’à du fond.
    Un PNR ce doit être autre chose qu’un projet d’enfouissement des lignes électriques.
    Quant aux images, pour qui connait la région, il y a de bien plus beaux paysages à montrer.
    Par contre c’est rare que la presse grand public s’intéresse au futur PNR. Un début prometteur ?

  2. jms dit :

    Cette réunion qui a lieu ce samedi est importante.
    Si nos élus locaux ne s’impliquent pas suffisamment, le projet n’avancera pas.
    Leur rôle sera déterminant dans l’élaboration de la charte du PNR ; le PNR sera ce qu’ils voudront qu’il soit.

  3. jms dit :

    Pour compléter la réflexion, cet article :
    http://www.coulommiers.lesverts.fr/article.php3?id_article=151
    Vous aurez tous reconnu le lieu de prise de la photo !

    Ou encore ceci :
    http://www.ile2france.org/article.php3?id_article=1557

  4. pg dit :

    Ce matin 10 novembre 2007 avait lieu à Couilly une assemblée regroupant les élus des 132 communes susceptibles d’être comprises dans le périmètre du PNR de la Brie et des deux Morins.
    Etaient présents les représentants d’environ une trentaine de communes.
    Il a été décidé d’élargir le Conseil d’administration aux élus ayant acquitté leur cotisation personnelle de 15 Euros. Ce CA va devoir construire un premier budget essentiellement axé sur la communication vers les élus de chaque commune pour que les conseils municipaux se motivent à participer à la réflexion et au suivi de l’étude qui sera menée par la Région Ile de France. Pour se donner les moyens financiers de cette communication, l’Association se tournera vers la Région, le Département et les Communes pour bénéficier de subventions de fonctionnement.
    Au terme de cette phase d’étude et de réflexion qui durera quelques années, viendra le temps pour les élus en place de décider de continuer (ou non) le projet et de participer (ou non) à sa concrétisation.
    Ce n’est qu’un début, continuons…………

    • retraitactif dit :

      Pourquoi faut-il que pour prendre une décision il faille plusieurs années??
      Si tous ces »décisionnaires » travaillaient ou avaient travaillé dans le privé ça irait certainement beaucoup plus vite ne serait ce qu’en se fixant des objectifs plannifiés et que vis à vis de votre direction vous devez respecter sinon…
      On est tellement habitué en france à ce que ça traine que parfois on saute d’une génération.
      :paf

      • AS77 dit :

        retraitactif ,les premiers pas que j’ai lancé pour la frayère année 1994 ,elle va voir le jour en 2007. Les pêcheurs travaille pour la nature depuis toujours ; merci au conseil général de nous avoir soutenus et tu sais les pêcheurs ils ne sont pas trop bien vus par certains élus dans nos villages si tu es un hypocrite ou un faux jeton toutes les portes te sont ouvertes à l’occasion des élections, je ferai quelques articles 😉

      • pg dit :

        En ce qui concerne la durée, je ne fais que reprendre ce qui a été dit et par ailleurs constaté dans d’autres régions de France pour la mise en place d’un PNR.
        Ceci est un constat, pas une explication.
        Côté explication, on peut toutefois noter que le travail est ardu et donc long. Il faut entrainer et convaincre 132 conseils municipaux, le monde économique, le monde agricole (important dans notre secteur), le monde associatif et la population ou du moins ceux qui veulent s’intéresser à la chose. Cela passe aussi par quelques diagnostics et études de faisabilité et d’impact qui prennent aussi du temps et de l’argent. Tous les partenaires doivent se rencontrer régulièrement et pouvoir ajouter ce temps à leur emploi du temps.
        C’est vrai qu’une dizaine d’années c’est long, mais c’est ce que l’on constate pour monter un dossier aussi lourd que celui-ci et surtout pour le réussir.

        • retraitactif dit :

          En France beaucuop de décisions sont prises trop tardivement en fonction des besoins du moment.
          Que le PNR soit enfin bouclé dans 10 ans..que ce sera t-il passé entre maintenant et en 2017?
          le paysage sera t-il le même ?
          les promoteurs et autres enjoliveurs du paysage n’en profiteront-ils pas pour densifier un peu plus?
          les élus ne seront plus les mêmes?
          Pour prendre une décision premièrement il ne faut pas qu’il y ait trop de monde(comme dans les réunions dans le privé)-il faut les enfermer jusqu’à obtenir une majorité et leur apporter un sandwich de temps en temps.
          je plaisante bien sûr..quoi que??????

    • jna dit :

      POur ce qui est de la communication …. je propose qu’on commence par revenir au nom que nous avons évoqué les premiers sur le site et que lomig croit parfois avoir imaginé tout seul : c’est le « PNR de la Brie des deux Morins » ki faut dire … bon sang virez moi ce « ET » qui n’a pas de sens … sinon je suis sûr que le PNR ne verra jamais le jour, ça lui portera malheur !
      – Qui a dit « faites-le taire, il radote ?? »
      – non je ne porterai cette chemise à lacets
      – les manches cousues c’est nul
      :paf – y a qu’a demander à Bernard Lavilliers, y saura quoi faire pour le pn,aire
      :b –

      • jms dit :

        Oui Bernard Lavilliers, c’est pour demain matin (mais de quoi qu’ils causent ? :# )

        C’est vrai qu’il radote avec son « ET » qui est de trop.
        On ne le dira jamais assez jna est le père du nom du pnr, des droits d’auteur lui sont dus, même si le nom a été un peu déformé.

        • pg dit :

          C’est noté j’enlève le « ET » de mon dossier.
          Je crois que celui-ci était à l’origine ajouté car le territoire envisagé dépassait la seule Brie des deux Morins pour s’étendre même au delà de notre département plus au nord et à l’est, donc au-delà de la région Ile-de-France dans ce qui est encore la Brie mais sans les Morins.
          Ces limites ont été abandonnées pour en rester à celles de la Seine-et-Marne compte tenu des difficultés à coordonner plusieurs départements et plusieurs régions.

          • jna dit :

            Merci pg, je revis, alors j’en ajoute une petite couche et après c’est tout

            « ET » du point de vue de la théorie mathématique des ensembles est un opérateur marquant l’intersection de deux ensembles, c’est à dire la partie commune aux deux. De ce point de vue, parler de « la Brie et des deux Morins » couvre ce qui est commun aux deux Morins et à la Brie et cela correspond assez bien a zone géographique couverte par le PNR. C’est l’opérateur « OU », la réunion qui permet de regrouper l’ensemble des éléments appartenant à l’un ou l’autre des ensembles. Ainsi si l’on parlait de « la Brie OU des Morins » on couvrirait toute la Brie qui est vaste, les Morins n’étant pas déterminants puisque eux-mêmes sous ensemble de la BRIE et complètement inclus dans ce territoire plus large. Voilà, mais ça, c’est pour les mathématiques.

            En revanche, dans le langage courant le « ET » est plutôt utilisé à la place du « Ou » de la théorise des ensembles (d’ou confusion). Ainsi si je dis que je vais visiter « la Bretagne ET la Normandie », cela signifie que je vais visité les deux régions et pas seulement leur intersection qui a priori est égale à l’ensemble vide ! (encore que pour faire à plaisir à quelques uns on pourrait admettre que cette intersection, ne soit pas vide mais limitée au Mont St Michel).

            Pour en revenir au PNR, « la Brie ET les deux Morins » signifie bien dans le langage parler, toute la Brie plus les deux Morins : Provins, Melun, Brie Comte Robert … y compris. Ce PNR n’a plus de limites !!!

            Et que fait-on de l’esthétique, de la poésie. Ce « la Brie ET des deux Morins », me laisse penser que l’on nous concocte un PNR technocratique digne de quelques énarques. C’est simple, je n’arrive pas à prononcer ce nom, sans buter sur le ET, je m’arrête au milieu, je bloque, je hoquette. Ce n’est pas bô ! Ca ressemble à l’entrée virtuelle du parc : la future Zone artisano-commerciale de Couilly !

            Mais, tout change, quand j’évoque  » la Brie des deux Morins » … voilà que tout devient fluide, joli, buccholique, … rien qu’en le prononçant j’imagine déjà une vache et son petit galopant dans un pré à la sortie de l’hiver le jour où le brave paysan briard les laissent enfin quitter l’étable.

            La Brie des deux Morins (ou la Brie des Morins), c’est bien celle des bassins versants (qui vont jusqu’aux sources des deux rivières – les Marets de ST Gons sont aussi en Brie), c’est à dire une partie seulement de notre vaste Brie, mais c’est aussi suffisamment imprécis pour pouvoir accueillir, au besoin, dans son périmètre des communes voisines ou limitrophes.

            Vraiment ce vocable à tous les atouts pour plaire, et je suis content de pouvoir l’expliquer une fois encore.

            Fait à Crécy – le 11 novembre 2007 – j’ai dit 😎

            • pg dit :

              Oulala !! Je ne m’attendais à ce magistral cours de maths au sortir d’une cérémonie du 11 novembre (autre sujet). Merci car cela m’a rajeuni de pas mal d’années. Et du coup, je me suis souvenu du « OU exclusif » qui peut venir modifier quelques raisonnements.
              Mais en ce jour de souvenir(s), je rejoins volontiers le côté buccholique.
              Sur la remarque de la durée pour la mise en place d’un PNR lue dans un message précédent, il est vrai qu’il y a urgence au moins dans un premier temps de se déterminer pour ou contre sachant que le principe est écrit dans le SDRIF (autre sujet). Cela peut permettre d’accélérer la prise de décision. A suivre.

            • Florence dit :

              Entièrement d’accord avec vous José : « La Brie des deux Morins » c’est beaucoup mieux d’un point de vue à la fois sémantique, esthétique, et poétique. Mais écoutez j’ai été toute remuée par votre démonstration. Il est vrai que je suis plus familiarisée avec les lettres qu’avec les maths. Cependant je ne me prends pas la grosse tête. Les résultats sont certainement inégaux. Mais je m’efforce au maximum de m’exprimer avec une rigueur « mathématique », ayant un souci constant de cohérence et de logique dans les plus petits détails, pesant soigneusement chaque mot, et essayant de traduire ma pensée avec toutes les nuances et précisions possibles, tout en étant psychologue. Mais, encore une fois, je ne parle que de ce vers quoi tendent mes efforts – point barre – Tout cela pour vous dire à quel point votre commentaire, qui est très intéressant, a fait tilt dans mon esprit, et m’a plongée dans un abîme de réflexions. Je n’avais jamais imaginé que les maths puissent concerner aussi la façon de rédiger. Notez qu’avec un peu de connaissance du français, et d’analyse, elles ne sont pas non plus indispensables, et qu’en l’occurence on pouvait bien, avec un peu de réflexion, arriver à vos conclusions concernant « la Brie des deux Morins ». Tout est donc lié dans la vie. Je le savais bien un peu. Mais cet exemple est saisissant !

            • retraitactif dit :

              JNA mathématicien et poete de surcroit me fait peur 🙁 :# .
              rien qu’avec la querelle à propos du nom de ce PNR 😐 :paf , j’ai bien peur que PG ait raison quand il dit que ce projet va mettre beaucoup de temps à se concrétiser :-d) .

  5. jms dit :

    L’association des élus s’est réunie jeudi 20 novembre 2008 à couilly et a réélu son bureau.
    6 thèmes d’études ont été lancés chacun donnant lieu à un groupe de travail :
    – agriculture
    – développement économique
    – ressources et milieux naturels
    – patrimoine, tourisme et services
    – aménagements de l’espace
    – transport et maitrise de l’énergie et la communication.
    Une étude de faisabilité est en cours et va durer plusieurs années sur un territoire de 32 communes.
    source : La Marne de mercredi 26 novembre

    • dam dit :

      etude de faisabilité ??faisabilité de quoi??????????? :#

      • AS77 dit :

        le genre d’étude,comme il en faite dans la plupart des projets ,histoire de freiner ce qui pourrait être intéressant ,quand on vois pour le circuit dF1cela n’a pas duré 107 ans

        • jms dit :

          En effet, plus l’étude durera et plus le projet risque d’être vidé de sa substance.
          On sait bien que les procédures sont complexes, surtout vis-à-vis de l’administration française.
          La faisabilité du projet de PNR, on est tous convaincus qu’elle est acquise mais encore faut-il être conforme à toutes les règlementations en vigueur et non contraire à tous les intérêts en jeu.
          Pour Jean-Louis Vaudescal, l’initiateur du projet, qui voit les choses avec un maximum d’optimisme, cette phase du projet est aussi l’occasion d’impliquer tous les élus locaux, de les convaincre du bien-fondé du projet. Car ne nous y trompons pas beaucoup d’élus, soit ne sont pas au courant, soit n’ont pas vraiment compris les enjeux, soit sont contre.

          • AS77 dit :

            d’accord avec ton analyse ,moi si j’ai parlé de faire trainer les choses c’est justement pour dénoncer se frein ,un exemple sur la clef de l’eau on a dit il y a assez d’études servons nous des documents, au lieu de refaire faire encore des études nous ont à compris

  6. Jean-Michel Sagnes dit :

    Un forum ouvert à l’expression des habitants, des associations, est en ligne sur http://www.forum-pnr.net

    • jms dit :

      Merci pour cette information. Je rajoute le lien dans le bloc dédié au PNR.
      J’ai vu sur ce site que des réunions élargies, ouvertes à tous, sont prévues dans les prochains jours autour du PNR. N’hésitez pas à participer.

    • jna dit :

      Ce qui me fait plaisir après un premier regard sur ce foruem, c’est son nom
      « projet de PNR de la Brie des Morins » …. vous direz que je radote, je n’en ai d’abord pas cru mes yeux … enfin le « ET » ridicule du « Brie » ET des 2 Morins » a disparu !
      comme un retour aux sources … voi ci-dessous mon commentaire du 16 Mars 2004, alors que l’on ne parlait encore que de « PNR des Morins »

      Re: Parc Naturel Regional, vu par Familles Rurales (Score obtenu : 1)
      par jna le Mardi 16 mars 2004 @ 09:46:25
      [ Informations sur l’auteur ] -::- [IP : 217.109.193.117]

      Je trouve paradoxal l’apport collacien sur ce projet, mais il n’en n’est pas moins intéressant.

      Je propose un autre nom pour ce Parc qui me paraît beaucoup plus évocateur de la région concerné : « Parc naturel régional de la Brie des Morins »( ou de la Brie des deux Morins).

      Ce nom serait un peu moins intimiste que « les 2 Morins » tout seul. L’évocation de la Brie est un repère pour ceux qui ne connaissent pas notre région (imporatnt pour la communication et la promotion vers l’extérieur), il est aussi porteur naturel de ruralité, de fromages et de vaches gambadantes …

      C’est une proposition honnête que je soumets directement par ce commentaire, à l’association Familles rurales

    • jna dit :

      attention, ce forum balbutie et la gestion des accès n’est pas encore bien maîtrisée

      il ne faut pas poster de commentaire sur un article sans avoir ouvert un compte.
      Car, rien ne vous empêche de le faire, il y a même -à la fin- un message qui indique que le commentaire a bien été posté, mais qu’il est soumis à l’avis du modérateur.
      Au bout de compte, ill semble que le message posté en « anonyme » ne soit jamais lisible.
      En grattant un peu, on apprend qu’il faut avoir ouvert un compte pour que les commentaires soient vraiment pris en compte pour éviter les spams… :paf 😐 😐

      • jms dit :

        J’ai contacté la personne qui gère ce site hier soir. Il y avait encore quelques défauts de paramétrage. Notamment, il était possible de poster un commentaire en anonyme mais pas en utilisateur nommé, soit l’inverse de ce qui était voulu. Cela a été rectifié, avec peut-être quelques effets de bord.
        Souhaitons que ce site ait beaucoup de succès afin de faire entendre la parole de tous ceux qui s’intéressent au futur PNR de la brie (et) des Morins.

  7. lomig dit :

    10 ans est le temps moyen de gestation d’un PNR …. ne pas confondre vitesse et précipitation.
    Le PNR de la Brie des deux Morins fait référence à l’histoire à l’ (agri) culture et à la qualité d’un environnement voulu par tous.
    Nous avons des ressources importantes sur ce territoire.
    J’avais un temps proposé de faire coincider le PNR avec le périmètre de la CLE (Commission Locale de l’Eau) où élus et associations apprennent à travailler ensemble.
    Tourisme, artisanat, art …..sports nature la Brie ne demande qu’à être cultivée pour démontrer la richesse de sa terre dans laquelle nous puisons chaque jour la Vie.

    • AS77 dit :

      arrête ton char lomig et non pas bénur ,la qualité d’un environnement voulu par tous. ,non ,non pas tous .
      la nature je m’en occupe la C L E j’en suis membre ,toutes les réunions j’y suis ,pas toi, les élus qui font n’importe quoi ,tu veut que je te les site ,le PNR, j’y participe le tourisme j’y participe ,un exemple la pays de communauté avec sa commission tourisme ,lors de la dernière réunion.
      Le bureau ainsi que le conseil d’administration avions demandés une réunions avec les élus représentant le tourisme sur plus de 20 personnes convoquées 5 présentes alors arrête

Laisser un commentaire