Les Minimes

Tous les créçois, et pas seulement les créçois connaissent les Minimes, cette batisse et ses grands murs qui entourent un grand parc entre le Morin, le champ de foire, la rue des minimes et le début de la rue du Général Leclerc.
Ses grands murs suscitent fatalement le mystère. Que se cache-t-il derrière ? Quel est ce lieu où l’on imagine qu’il a du se passer tellement de mystères et d’événements que l’Histoire a du cotoyer ?

Histoire du couvent des minimes (extraits)

1633 : Cet ancien hôtel de la reine est transformé en couvent par les bénédictines de Montdenis, qui à la suite d’exactions ont cherché la protection dans une ville murée.

En 1729 Le cardinal de Bissy évêque de Meaux, les voyants réduits à 1 prêtre et 1 frère en renouvela complètement la fondation.

1734 : les religieuses Bénédictines de montdenis abandonnèrent Crécy pour Noêfort car elles n’étaient plus assez nombreuses.

A l’origine, la congrégation des Minimes était située à Fublaines. Elle fut fondée en 1588 par le chanoine Pierre Poussémie. Leur couvent brula et elles demandèrent à être transfèrées dans ce couvent délaissé. Ils s’installent alors à la place des Bénédictines et restaurent l’église.

1735 : Lettres patentes autorisant ce changement, le cardinal de Bissy en profite pour doter crécy d’un maître de latin choisi chez les révérends pères de l’évêché.

1740 : Dédicace de leur église sous le titre de saint Pierre et la translation des cendres de leur fondateur le chanoine Pierre Poussémine

Ils étaient célèbres par leur savoir et par leur piété.

Durant ses 150 ans d’existence, la fondation de louis XIII avait subi bien des vicissitudes.

En 1765 elle est réduite à 3 prêtres. Bossuet vint plusieurs fois.

Avant la révolution : les religieuses créent un brasset détourné du Morin pour alimenter un réservoir à poissons. (vivier)

A la révolution, la vente de leurs biens devenus ceux de la nation fut vendue, mais certains religieux restèrent à crécy comme curé de st Georges et de la chapelle :
AN IV (1795) : Il est adjugé 2520 livres à Pierre Dieudonné Roger négociant à Paris.

1825 : On y trouve une fabrication de salpêtre.

1820 : Mr DUBOURGET s’en porte acquéreur ; et établit une fabrique de lacets (7000 m par jour).

1830 : Un petit moulin à blé est installé, qui appartient à Mme Veuve MORLIERE.

1835 : Mme Veuve HEIM en devient propriétaire.

1852 : Mr PHILIPPE l’achète.

1860 : Mr PHILIPPE supprime le moulin . Seul le brasset intérieur est conservé.

1867 : Une partie des bâtiments sert de caserne de gendarmerie, le reste est une agréable propriété particulière.

1942 : Le notaire de Crécy organise, sur place, une vente aux enchères des meubles de la propriété.

Les Minimes en 2013

La propriété est privée et fort discrète.
Selon certaines sources, elle serait bientôt à vendre.
Compte tenu de son histoire, de la taille des locaux et du terrain, on imagine le potentiel qu’elle offre.
Peut-être que la mairie de Crécy s’en portera acquéreur. Qui sait si demain, les minimes ne deviendront pas un jardin public, un lieu d’exposition, une maison des associations.
Personnellement, j’y verrais bien l’office du tourisme.
Quoiqu’il en soit, ces grands murs nous feront toujours rêver.

La tour des minimes sise dans la propriété a fait l’objet d’une exposition lors de la dernière foire Saint-Michel

(article vu 204 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

22 réponses

  1. NOUCAL dit :

    N’est-ce pas là que furent tournés certains téléfilms? Je pense entre autres à une famille formidable .

    • jms dit :

      C’est tout à fait exact, avec Annie Dupérey.

      • Korie dit :

        Tu suggères l’eventualite d une installation de l office du tourisme mais l emplacement est difficile à trouver pour des touristes non ?

        • jms dit :

          Les touristes, ça se promène, ça découvre.
          Il y a la signalétique. Et puis l’OT ne serait pas au fond du parc mais aurait bien sur pignon sur rue, à 50m de la mairie en fn de compte.
          Et puis gageons, que le site serait l’endroit parmi les plus touristiques de Crécy, à visiter absolument, avec son parc, sa tour, le ruisseau et les lieux d’exposition.
          Mais, bon, on peut rêver.

          • Korie dit :

            Grand rêveur…
            Un touriste ? Serait-ce un « gros mot » dans notre village gaulois ? 😉
            « Un touriste ça se promène, ça découvre » et ça se perd 😀
            Bon je suis une vilaine fille.
            Heureusement qu’il y a des rêveurs comme toi, parfois les rêves ça se réalise. Maislà quand même, vu le prix de la demeure, cela risque de rester un rêve !

            • jms dit :

              Ne serais-tu pas en train de me comparer avec un candidat aux municipales de Crécy, candidat qui va d’ailleurs annoncer son renoncement officiel dans la presse.
              Je ne suis pas sur que ce que je propose soit totalement utopique, Chaque pronblème a sa solution.

              • Korie dit :

                À propos de ce « candidat » : il n’a pas peur du ridicule.

              • papounet dit :

                si nous pensons au même??..
                je l’ai salué hier après midi en sortant de l’expo ou..Il n’y avait pas grand monde par rapport aux années précédentes. 🙁
                Sera ce mieux ce dimanche :#
                Il faut arrêter de se gargariser avec le tourisme à Crécy et commencer par rendre le village propre et accueillant.
                Puis il faut avoir quelque chose à montrer et le mettre en valeur; ici on n’ a pas grand chose de vraiment attractif et puis il y a une grosse question de moyens financiers.
                les patelins à travers la France et même pas loin ont bien compris tout celà.
                Mais bon on se répète les mêmes choses depuis des années sans que rien n’évolue vraiment.
                Et puis il y a bien de sujets non touristiques plus indispensables et urgents. 🙁
                Espérons que les prétendants à la mairie auront une vision plus moderne, réaliste et pragmatique de la situation de notre patelin. 😉 :#

                • AS77 dit :

                  Il faut arrêter de se gargariser avec le tourisme à Crécy et commencer par rendre le village propre et accueillant.
                  ??et que penser de pouvoir redresser le commerce dans nos petits villages alors que la grande distribution et grande enseigne empêche toute rivalité vu leurs prix ,les cafés tabac et restaurateurs n’ont plus d’avenir avec les lois avec les restrictions sur l’alcoolémie et le tabagisme .
                  Villages propre et accueillants certes mais avec le tourisme sur et certain

                  • jms dit :

                    Oui, le développement du tourisme, c’est pour les gens de passage et le commerce, mais aussi pour les habitants.Hier apès-midi, je tenais le stand de l’office du tourisme aux journées des métiers d’art à la collégiale. Combien de gens m’ont dit qu’il habitent à côté depuis des années et ne sont jamais rentrés car c’est pas souvent ouvert. Avant même d’aller visiter les stands des artisans ils étaient conquis par la beauté des lieux. Comme quoi il y a à faire, ne serait-ce qu’avec ce qu’on a déjà.

                    • papounet dit :

                      Il est vrai qu’il n’y a pas que le commerce et la pêche dans la vie :-c)
                      Et dans la commune :-d) 😉 😉 …..AIE…AIE…AIE…

                    • Korie dit :

                      Oh oui il y a beaucoup â faire ! J’ai une liste de ces choses â réaliser… 😉

                  • Korie dit :

                    :-d) C’est loin d’être toujours le cas mais cette fois je suis d’accord avec AS77 !

                    • papounet dit :

                      d’accord certes, mais j’aimerais qu’il dise ce que serait le tourisme à Crécy?????(en dehors de qui existe déja « of course »). 🙁 :# :-a)

                    • AS77 dit :

                      Que les élus se rassemblent autour de nos associations et non pas les diviser comme certains le font,
                      Associations qui oeuvres pour le développement et les actions de nos villages et commerçants.
                      Que les élus soutiennent et mette en place le PNR ,je pense alors que les atouts seront du bon côté pour agir

                    • Korie dit :

                      Diviser pour mieux règnier, c’est un principe appliqué depuis trop d’années.
                      Bizarrement, il est demandé aux commerçants de se réunir. Autant vous dire que le courrier n’est pas signé. Très peu d’entre-nous se déplaceront. Le ras-le-bol est total, il ne sert à rien pour la municipalité actuelle d’essayer de nous récupérer, c’est trop tard.
                      La liste qui va se présenter aux municipales, face au maire actuel, est composée de gens volontaires et décidés à redynamiser la ville. Parmi eux, des visages bien connus des créçois, appréciés et qui sont au contact quotidien des habitants, biens au fait des attentes de ces derniers. Une main à été tendue à Mr Le Maire pour le bien de la ville, afin que les attentes de ses administrés soient enfin entendues mais il a refusé. Pour cette raison, nous nous retrouvons donc dans l’opposition.
                      monsieur Le Maire actuel va fêter ses 71 ans le 8 novembre prochain. J’en profite pour lui souhaiter un bon anniversaire. 😀
                      Petit résumé : les municipales c’est en mars 2014
                      Nous allons voter pour choisir un maire et une équipe pour une durée de 6 ANS.
                      Pour pouvoir voter ill faut être inscrit avant décembre 2013,
                      – La moyenne d’âge de l’équipe « gouvernante » actuelle est de 70 ans, composée d’anciens cadres, chefs d’Entreprises et fonctionnaires à la retraite.

                      – L’équipe de l’opposition : moyenne d’âge 45 ans, composée d’employés en activité, de retraités, de personnes impliquées dans le monde Associatif, de commerçants, de Chefs d’Entreprise, du monde médical…

                      Bonne réflexion… 😉

  2. jna dit :

    c’est curieux? jms se lance dans l’article historique et voici que les commentaires tournent à la propagande électorale. Vous êtes incorrigibles, ça promet pour les 5 mois qui viennent.

    • papounet dit :

      Ce n’est pas curieux, c’est courant (et pas forcément sur le sujet « hors sujet » auquel tu fais allusion)..
      Il est difficile de ne pas tourner autour du pot, un commentaire en amenant un autre pouvant lui même devenir « sujet » et ainsi de suite; JMS l’a récemment (enfin) compris 😉 et n’insiste plus trop sur ces « déviations » qui sont à mon avis inévitables et peu dérangeantes. :# et même parfois amusantes dans la mesure ou la bienséance demeure.
      De plus mais ce serait vraiment pour te faire plaisir, Korie pourrait faire un « copier collé » de son commentaire » électoral » dans la rubrique élections.. :-d) 😉 :-a)

    • jms dit :

      J’ai déjà par le passé traité de sujets historiques, cela n’a rien de curieux. Mais il est vrai que le but principal de l’article était d’évoquer l’intérêt patrimonial, parce que d’abord historique, des Minimes.

      Sur les dérives électorales, je me permets de tirer gentiment l’oreille de Korie. Si comme tu les dis, chaque article devient un prétexte pour donner dans la propagande électorale, ça devient inquiétant. Il y va de la réputation du site qui se doit d’être éclectique et pluraliste et non livré à un camp.

      D’autre part sur les arguments énoncés, concernant l’age des protagonistes, il y a quelques erreurs. L’age moyen des conseillers en activité de la liste majoritaire n’est pas de 70 ans mais de 62,5 ans. Ce n’est pas moi qui est fait le calcul évidemment, ce qui démontre que les inexactitudes sont (et seront) observées à la loupe.

Laisser un commentaire