Les Voeux de Voulangis

En ce dimanche matin de janvier, deux voulangeois se croisent rue du Montoir :
– Salut Paulo, mes meilleurs vœux.
– Bonne année Pierrot, et la santé surtout.
– Au fait , tu étais aux vœux du maire samedi après-midi ? j’ai pas su te voir …
– Ah non ! j’étais pas au courant
– Pourtant c’était annoncé dans le bulletin municipal et même sur internet ( Voulangis, Le bulletin municipal: NDLR)
– La prochaine fois je saurais. Alors c’était bien ?
– Le buffet était bon, il y avait du Champagne rosé.
– C’est pas ce que je veux dire, les discours …
– Oh là là, m’en parle pas j’ai pas tout retenu, mais c’est pas par ça que ça commencé.
– Ah bon, alors raconte !

– Mais oui, tu sais, c’était aussi l’inauguration de la nouvelle cantine, et c’est là que ça se passait.
– Ah derrière l’école maternelle, le bâtiment qui était en construction.
– Là même ! Alors ils ont commencé par couper le ruban.
– Ah oui, ça c’est la tradition. Et après ils repartent tous avec un bout du ruban. On se demande ce qu’ils en font …
– Et puis, je me rends compte que je parle, mais c’est plus simple si je te montre les photos.
– Tu as pris des photos ?
– Non pas moi, ce sont les photos d’un vrai pro. C’est Bernard Talmon, un des as du cliché créçois, correspondant du Pays Briard, une sacré pointure !
Il y a de sacrés cracs dans ce club, regarde !

Attention je vais couper !                             je coupe !

Un petit bout pour Madame,                 et un autre pour Madame
– Alors le Maire, est-ce qu’il a dit s’il allait neiger encore en février
– Il l’a pas dit !
– Soit il ne veut pas le dire, soit il ne le sait pas …
– Et pourtant il devrait savoir, il est le maire tout de même !
– Et puis on paie des impôts, on doit savoir !
– Enfin, il a dit qu’il avait fait mauvais temps l’an dernier et qu’ils ont du déverser des tonnes de sel, et c’est pas bon pour nos finances ni pour nos rivières.
– Ce sont pas les pêcheurs qui vont contredire !
– Et il a parlé des projets pour Voulangis ?
– Non rien de précis. Il a beaucoup parlé de réformes …
– Qu’est-ce qu’il veut réformer à Voulangis ?
– Non, pas à Voulangis, au niveau national, comme la réforme des collectivités …
– Et puis il a surtout remercié les gens qui ont construit la cantine. Il a cité tous ceux qui ont bossé.
– Vraiment ?
– Oui, et même en précisant de quelle localité de Seine-et-Marne ils venaient. Pour qu’on sache qu’on a choisi des entreprises locales, comme une de Soissons en Seine-et-Marne …
– Soissons, c’est pas en Seine-et-Marne !
– Il faut croire que si, puisqu’il l’a dit !
– Et puis il a remercié les associations, qui font la vie de notre village …
– Bien !
– Et même que certains ont protesté car ils se croyaient oubliés !
– Qui donc ?
– Des gens pressés sûrement, ils avaient pas attendu qu’il finisse la phrase et parle d’eux.
– Ah, je suis rassuré.
– Et Mme Lemoine quelles ont été ses impressions ?
– Elle était ravie d’être là, et en admiration devant cette cantine. Comme les autres d’ailleurs. Un beau bâtiment, bien réalisé !
– Bien !
– Elle a remercié le conseil général et le conseil régional qui ont aidé au financement.
– Ils sont tous très gentils.
– Oui, et puis elle a dit qu’elle avait aussi un projet de cantine du côté de Condé …
– Et la conseillère générale, qu’est-ce qu’elle en a dit de la cantine ?
– Elle a dit quelque chose de très intelligent. Pour elle, il faut pas dire restaurant scolaire mais cantine.
– C’est bien ce qu’on dit à Voulangis ? Ailleurs on dit autrement peut-être ?
– Et puis elle a fait de l’étymologie !
– Elle est venue faire de l’éthymogie à Voulangis ? on est pourtant pas des alcoloos, enfin pas tous …
– Non, de l’étymologie, l’explication des mots, si tu vois ?
– Ah d’accord ! Et alors ?
– Pour elle, cantine cela fait penser à « cantou », le coin du feu dans lequel on se blottissait autrefois, comme en Bretagne qu’elle a dit …
– En Bretagne ? tu rigoles, cantou, c’est de l’occitan, c’est dans le sud-ouest. Nous aussi on peut faire de l’étymologie et sans se tromper de région !
– Qui était la dame qui a parlé ensuite ?
– Mme Pélabère, du Conseil Général. Elle représentait M. Eblé qui n’a pas pu venir.
– En tous cas elle représentait le Conseil Général qui a financé une partie de la construction de la cantine.
– Pour combien ?
– On n’a pas très bien compris, elle n’avait pas l’air d’avoir les mêmes chiffres que le Maire.
– Et Mme Richard, elle était là aussi parait-il ?
– Oui, pour représenter M Huchon qui n’a pas pu venir.
– Ah, lui non plus il n’a pas pu venir ?
– Ils sont tellement pris, je suppose. Elle a parlé pour le Conseil Régional qui a aussi mis la main à la poche pour payer une partie de la cantine.
– Et de quoi d’autre elle a parlé ?
– Euh … des réformes. Pour dire qu’elle avait un autre point de vue, mais c’est resté là.
– Et le sénateur, il a du faire un beau discours aussi ? qu’est-ce qu’il a dit ?
– Il a juste demandé aux enfants si la cantine était bonne ?
– Hein ?! … Ben oui, en fait c’est tout ce qu’il fallait dire. Pas besoin de grands discours. Il est allé droit au but ! Ah ils sont forts de l’autre côté du Morin.
– Eh oui, c’est pour ça qu’ils sont de l’autre côté du Morin …
– Là, je vois M le Député Riester. C’est normal qu’il n’ait parlé qu’en dernier ?
– Ah oui : l’ordre protocolaire, M. le Maire y tiens !
– Et il a fait un grand discours ?
– Les autres avaient trop parlé avant, il a été à l’essentiel.
– Et ensuite vous êtes passés au buffet ?
– Ah non pas tout de suite. On a remis des médailles du travail à 4 voulangeois.
– Bien ! une belle médaille cela ne se refuse pas.
– Avec il y avait un beau livre sur l’histoire de Crécy
– Et après ?
– Cette fois on est passé au buffet !
– Merci  de m’avoir raconté tout ça. Et puis ces photos sont excellentes ! mais … j’ai un petit reproche à faire, on voit beaucoup les élus, mais pas beaucoup la cantine. Pourtant c’est elle la vedette …
– T’as rien compris ! Les vœux du Maire, et si en plus il y a une inauguration … c’est la fête des élus !
Comme tu as la fête des mères, il y a aussi celle des Maires.

De gauche à droite :

Patricia Lemoine, Présidente de la Communauté de Communes du Pays Créçois
Valérie Pottiez-Husson, Conseillère Général du canton de Crécy-la-Chapelle
Franck Riester, Député de la circonscription, Maire de Coulommiers
Jean-Claude Hermann, Maire de Voulangis
Marie Richard, Vice-Présidente du Conseil Régional
Michèle Pélabère, Conseillère générale déléguée auprès du Président, chargée de la Culture
Michel Houel, Sénateur-Maire de Crecy-la-Chapelle, Président des Maires de Seine-et-marne

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

(article vu 6 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

17 réponses

  1. Jean-Michel Sagnes dit :

    eh bé didon :=! …un bon exemple sur la dernière photo des différents attitudes des personnages :# .
    bras croisés
    noeud de cravate
    mains jointes devant
    mains jointes derrière
    doigts croisés
    etc..
    y a t-il un psy sur le site???

  2. jms dit :

    Cet article pourrait être une fiction car cette conversation n’a jamais existé. D’ailleurs est-ce que Paulo et Pierrot, voulangeois moyens, existent vraiment ?
    Par contre les faits rapportés sont exacts, comme véridiques sont les photos.

    Cet article n’est pas non plus un compte-rendu, c’est plutôt un relevé d’anecdotes. Quand on ne prend pas de notes, et ce n’était nullement mon intention d’en prendre, on se souvient surtout de ces petites choses …

    • retraitactif dit :

      Cet article pourrait être une fiction car cette conversation n’a jamais existé :-c) . D’ailleurs est-ce que Paulo et Pierrot, voulangeois moyens, existent vraiment ?

      Paulo ou Pierrot peut-être pas mais des Jeanmi et des Hervé.. :# 😉

    • jna dit :

      Le photographe s’est trompé de sujet … car on ne voit rien de la seule chose qui nous intéresse e qui est pourtant au coeur de l’inauguration : la cantine !!!!
      Dans quelle conditions vont maintenant déjeuner les petits voulangeois, cela nous aurions aimé le découvrir. Une photo qui nous explique pourquoi il s’agit d’une cantine et non d’un restaurant scolaire … les micro ondes de réchauffage, seuls élements de cuisson, ou encore plus typique d’une cantine, mais peut-être prématuré pour une inauguration, une fresque de petits suisses collés au plafond, etc. 😎

      Les têtes d’élus on les connait toutes, quelles soit de droite, de gauche ou du centre ou d’ailleurs. Ceux a qui elles manqueraients n’ont ka lire le PB ou la Marne, y en a plein dedans. :paf

      • jms dit :

        Tu reprends là la dernière discussion entre Paulo et Pierrot, l’explication est donnée. Et c’est vrai qu’on est un peu frustrés d’un manque d’explications techniques et d’images adéquates.
        En entrant tout le monde a commencé par visiter les toilettes puis les cuisines. Celles-ci sont dimensionnées pour un éventuel doublement de la salle, au cas où …

        • jna dit :

          Zut, je suis désolé, je n’avais pas lu jusqu’au bout le dialogue. J’ai presque perdu une occasion de me taire.
          Non, en fait cela prouve que l’effet « que des têtes d’élus », s’il était recherché, a été réussi. Bravo au photographe qui n’a pas fait les bonnes photos ou s’il les à fait, bravo au rédacteur qui a choisi de ne pas les montrer et réciproquement.

          • jms dit :

            Le photographe m’a envoyé toutes ses photos, et je les ai presque toutes utilisées, à l’exception des doublons, et en en recadrant certaines.
            Comme quoi, ce qui attire dans ce type d’événement, ce sont ceux qui sont sur l’estrade.

  3. jms dit :

    A propos de Voulangis, il y a un conseil municipal ce soir. N’hésitez pas à venir y assister, il y serait notamment question du budget 2011 et des projets pour l’année.

  4. jna dit :

    Bon, en voyant le Maire de la commune couper le ruban en deux parties égales, je comprends mieux l’évocation du Saint sur le nouveau blason … si j’en crois la légende, le Maire, centurion de circonstance, aurait gardé la moitié du ruban tricolore en Mairie (car elle appartient au peuple voulangeois) et partagé la seconde moitié entre tous les nombreux élus qui criaient famine vu qu’il n’avaient pas encore mangé la galette.
    C’est un geste d’une grande chrétienté qu’il convient de saluer.

  5. jms dit :

    A propos de voeux, à lire cette évocation amusante des voeux à Saint-Augustion : VOEUX 2011 DU MAIRE DE ST AUGUSTIN

Laisser un commentaire