MU YE WU en concert à la Collégiale le 12 septembre

MU YE WU est né en décembre 1985, à Henan, dans une famille de musiciens.
Dès l’âge de 5 ans, il est initié à la musique. Attiré par le piano, il l’étudie au Conservatoire de Pékin, à 10 ans.

Très jeune il obtient des distinctions en Chine : en 1994, il décroche le 1er Prix du Concours de Piano à Hong-Kong. A l’âge de 12 ans, il est sacré « Meilleur Jeune Musicien Chinois » et publie son 1er DVD. A 14 ans, il décide de venir se perfectionner en France et intègre, en 2001, le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jacques Rouvier.
En 2006, le jeune virtuose obtient le Premier prix Mention Très Bien du Diplôme de Formation Supérieure de Piano et termine le cycle de perfectionnement en piano en 2008.

Lauréat de nombreux concours internationaux de piano, il se distingue par exemple en décrochant le grand prix du Concours International de Busoni en Italie (2003), le grand prix et le prix du public du Concours International Marguerite Long- Jacques Thibaud (2004), celui du Concours Musical International Reine Elisabeth (2007) …
Il donne de nombreux récitals en Chine, dans différents pays d’Europe comme l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et l’Espagne et la France. A Paris, il se produit à la Maison de l’UNESCO, au Musée de la Vie Romantique, à la Salle Gaveau, au théâtre du châtelet, à l’Hôtel de la Monnaie et au Centre Culturel de Chine, au « Piano aux Jacobins » à Toulouse, aux « Virtuoses du Piano » de l’Association Frédéric Chopin à Lyon, au Festival d’Angoulême, au Festival de la Rochelle, à « Piano folie au Touquet », …
Mu Ye Wu est invité dans des manifestations telles que « Piano en Valois », « Nuit du Piano » d’Annecy, festivals d’Auvers sur Oise, de l’Orangerie de Sceaux, de Hong-Kong.
Pianiste d’exception, il frappe par une maturité surprenante, un jeu magnifique, à la fois généreux et subtil, au service d’une rare sensibilité musicale.

Dans le journal Le Monde, un chroniqueur dit : « en l’écoutant jouer, j’ai ressenti une des plus fortes impressions musicales de ma vie … Pourtant, le monde du piano abonde en virtuoses, dont certains admirables, mais qui se servent de la musique comme une sorte de faire-valoir de technique, de maitrise et d’intelligence. Le pianiste MU YE W, quant à lui, tout en possédant également une technique transcendante, nous fait ressentir la musique de l’intérieur ».

En 2012, soutenu par le gouvernement chinois, Wu Mu Ye devient le pianiste soliste principal de l’Orchestre National de Chine, et fait avec ce prestigieux ensemble une tournée en Europe et aux USA. C’est l’ambassadeur de la nouvelle génération des pianistes chinois.

Le 27 janvier 2014, il a joué pour l’ouverture de la cérémonie “Nuit de Chine" du 50ème anniversaire de l’amitié France-Chine au grand palais de Paris et le 27 mars 2014, il était en concert à l’Opéra Royal de Versailles pour la rencontre des présidents Français et Chinois.
Le 20 mai 2014, Mu Ye Wu a participé au concert donné devant vingt chefs d’états des pays d’Asie, à l’Opéra de Shanghai, lors du forum de la CICA (Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie).

(article vu 7 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire