Où se situe la scène ?

Ce tableau a surement été peint aux environs de Crécy au cours du XIXème siècle.
Les saules, le paysage bucolique, cette douceur de vivre nous rappellent des lieux encore préservés de nos jours.
A titre de curiosité, son propriétaire actuel dont les grand-parents habitaient autrefois Voulangis aimerait connaître le lieu immortalisé par ce tableau.
Bien sûr on pense spontanément au tableau de Corot "Pré de saules bordé de vaches" peint au Pré Manche, tableau vendu parmi les collections de Marlène Dietrich en 1997. Est-ce en ce même lieu ou peut-être en un coin du chemin vert ?
Qu’en pense donc les érudits et passionnés du patrimoine local ?

Voici le tableau en plus grand.

(article vu 8 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Jean-Michel Sagnes dit :

    Ces tableaux se ressemblent tous.

  2. jna dit :

    Qu’est-ce que le chemin vert ? Celui qui va à Villeurs en longeant le Morin, je suppose ?

    • jms dit :

      Tout à fait; il s’agit d’un chemin qui part de la gallerie de Crécy et qui aboutit à Villiers-sur-Morin. Il ne longe pas vraiment le Grand-Morin; entre le chemin et la rivière il y a environ 200 m de prés ou de bois.

      • Jean-Michel Sagnes dit :

        je ne pense pas pour ma part je crois qu’il s’agit du bout du pre manche en face le l’eglise st george, on y voit des saules et une marre, en fond de tableau on peut deviner la route de tigeaux avec sa double rangees d’arbres!!!!!.
        youenn

        • jna dit :

          Il faudrait prendre une photo du lieu supposé, aujourd’hui, selon le même angle pour comparer.
          La présence d’une marre témoigne d’un terrain marécageux.

          • jms dit :

            Très difficile de retouver le même angle; les arbres de droite s’ils y étaient ont disparu. Le terrain était un marécage c’est le seul indice avec les saules. Si c’est la route qu’on voit au fond elle a été sacrément surelevée depuis, n’y avait-il pas des inondations ?

  3. jms dit :

    Information complémentaire : selon le propriétaire du tableau qui a une meilleure vision des détails que nous au travers de la photo, ce qu’on a pris pour des flaques d’eau serait plutot la réverbération du soleil.

Laisser un commentaire