Pays Créçois, les élections communautaires

Ce mercredi 16 avril a eu lieu l’élection du Président et des Vice-Présidents de la Communauté de Communes du Pays Créçois.
En résumé, voici les résultats de ces élections :
Présidente : Patricia Lemoine
1er Vice Président, délégué à la petite enfance et au logement : Valérie Pottiez-Husson
2ème Vice Président, délégué au transport, accessibilité, voirie : Monique Bourdier
3ème Vice-Président, délégué aux finances et à la mutualisation : Jean-Louis Vaudescal
4ème Vice-Président, délégué aux ordures ménagères, aire d’accueil des gens du voyage : Valérie Lyon
5ème Vice-Président, délégué au développement économique et à l’aménagement numérique : Joël Klempouz
6ème Vice-Président, délégué au patrimoine, à la culture et au tourisme : Christian Vavon
7ème Vice-Président, délégué aux associations, à la jeunesse et aux sports : Luc Parfus

Il y eut parfois du suspens, des heureux et des déçus, de belles professions de foi. Le détail de la soirée dans la suite …

La Présidente sortante Patricia Lemoine fait l’appel des présents et représentés. La secrétaire de séance est désignée, c’est la plus jeune Mme Messager de Esbly.Pour présider à l’élection du Président, c’est le doyen d’age de l’assemblée qui officie, M Meunier de Bouleurs.

Un seul candidat se déclare : Patricia Lemoine Présidente sortante.

Mme Lemoine présente ses motivations pour poursuivre son mandat. Elle souhaite continuer à servir ce territoire qui mérite qu’on le défende.
Elle est attachée à la ruralité qui est très présente en pays créçois. Elle ne veut pas que le Pays Créçois devienne le secteur V de Marne-la-Vallée.
Elle souhaite poursuivre la mise en place du projet de territoire lancée sous sa mandature.
Face au PIG de Montry (Projet d’Intérêt Général imposé par l’état),il y a des défis à relever. Il faudra mettre en place un pacte financier, une 3ème crèche, s’adapter aux nouvelles réformes, …
Au 1er janvier 2018, une nouvelle carte intercommunale est annoncée. Il faut l’anticiper afin de ne pas subir de mariages forcés mais plutôt choisir ses partenaires.

Il est alors procédé au vote à bulletin secret. Chacun des 49 membres écrit un nom sur un bulletin et le met sous enveloppe.

Au dépouillement, Mme Lemoine recueille l’unanimité des voix.

Mme Lemoine s’installe comme Présidente.

Il est alors procédé au vote du nombre de Vice-Présidents.
Mme Lemoine propose 7 vice-Présidents, soit un de plus que dans la précédente mandature pour tenir compte de l’augmentation du nombre de communes.

La proposition est adoptée à main levée à l’unanimité.

L’élection des 7 Vice-Présidents peut maintenant avoir lieu.

En termes de représentativité des différentes communes, Mme la Présidente souhaiterait qu’il y ait :
– 3 Vice-présidents issus des communes de moins de 2000 habitants
– 2 vice-présidents issus des communes de la strate 2000 – 4000 habitants
– 2 vice-présidents issus des communes de plus de 4000 habitants.

Election du 1er Vice-Président : petite enfance et logement.

2 candidates :
– Valérie Pottiez-Husson de Esbly
– Françoise Schmitt de Montry

Mme Pottiez-Husson félicite Mme Lemoine pour son élection et serait très heureuse de travailler avec elle en tant que Vice-Présidente.Elle a conscience des enjeux, la réforme scolaire, le logement. Il faut loger les jeunes mais aussi trouver des solutions pour les anciens, ce qui n’est pas simple sur notre territoire. Le développement ne doit pas faire peur. Elle rappelle son engagement au Conseil général où ces sujets sont aussi abordés.

Mme Schmitt se présente. Elue à Montry dont le développement urbanistique va être important, elle souhaite mettre en avant ses compétences en matière de petite enfance et de logement.

Il est alors procédé au vote à bulletin secret.

Les résultats sortent de l’urne :
39 voix pour Valérie Pottiez-Husson, Elue
8 voix pour Françoise Schmit
2 blancs


Mme Pottiez-Husson

Mme Schmitt
Election du 2ème Vice-Président : transports, accessibilité et voirie.

Un candidat se présente : Mme Bourdier de Bouleurs

Mme Bourdier est élue depuis 1995. Mais il reste à faire, notamment concernant les transports. En 2016, la concurrence sera totale. Il reste des lignes à restructurer, mettre en place le transport à la demande, la desserte de Villages-Nature, développer la gare d’Esbly, …

Vote :
39 voix pour Monique Bourdier, Elue
1 voix pour Michel Houel
9 blancs
1 enveloppe vide


Election du 3ème Vice-Président : Finances et mutualisation.

Un candidat se présente : Jean-Louis Vaudescal de Couilly

Jean-Louis Vaudescal se présente comme celui qui sera le garant des finances de la CCPC, son expérience dans ce domaine dans sa commune à l’appuie.

Vote :
40 voix pour Jean-Louis vaudescal, Elu
8 blancs
1 enveloppe vide

Election du 4ème Vice-Président : ordures ménagères, aire d’accueil des gens du voyage.

Un candidat se présente : Valérie Lyon de Crécy

Mme Lyon est controleur de gestion de métier, adjoint aux finances à Crécy. Les ordures ménagères, c’est d’abord une affaire de finances à gérer et bien gérer. Elle y mettra toute son énergie et sa compétence.

Vote :
43 voix pour Valérie Lyon, Elue
6 blancs

Election du 5ème Vice-Président : développement économique et aménagement numérique

3 candidats se présentent :
– M Jego de Quincy
– M Klempouz de Saint-Germain
– M Faury de Villiers

M Jego rappelle qu’il n’avait pas apprécié d’être contraint à rejoindre le Pays Créçois mais adhère aux directions qui ont été prises : fibre optique, crèche, développement, …Fort de 25 ans d’expérience de gestion d’une commune de plus 5000 habitants, il met ses compétences au service de la CCPC.

M Klempouz, nouveau maire de Saint-Germain, s’inscrit dans la continuité de la réflexion de la mandature précédente. Il s’agit de consolider les sites existants, d’en développer de nouveaux, de déveloper le tourisme. Le commerce local est aussi très important à conserver dans nos territoires.Il faut travailler en équipe avec les communes. Expert-comptable nouvellement retraité et disponible au service de la CCPC.

M Faury exprime sa joie d’avoir travaillé dans l’intercommunalité et son entousiasme à poursuivre ce travail. Entrepreneur dans le tertiaire il connait particuilèrement le monde de l’entreprise.

Vote :
8 voix pour M Jean-Jacques Jego
27 voix pour Joel Klempouz, Elu
12 voix pour Jean-Pierre Faury


Joël Klempouz


Jean-Jacques Jego                      Jean-Pierre Faury


Christian Vavon
Election du 6ème Vice-Président : patrimoine, culture et tourisme

2 candidats se présentent :
– M Vavon de Saint-Fiacre
– Mme Schmitt de Montry

M Vavon est passionné de culture. Dans sa commune il a mis en place les amis de Saint-Fiacre. Il a participé à la CCPC au travers du SMIEP. Membre du CA de l’office du tourisme, il connait bien ce domaine également.

Mme Schmitt a développé la médiathèque de Montry, une des plus importantes de la CCPC.

vote :
41 voix pour Christian Vavon, Elu
8 voix pour Mme Schmitt

Election du 7ème Vice-Président : associations, jeunesse et sports

2 candidats se présentent :
– M Parfus de Sancy
– M Faury de Villiers

M Faury s’occupe d’associations depuis 40 ans, il est passionné par le sport et la jeunesse

M Parfus est aussi depuis 40 ans en association, théâtre et différents sports notamment.

vote :
31 voix pour Luc Parfus, Elu
14 voix pour Jean-Pierre Faury
2 blancs
2 nuls

Patricia Lemoine félicite les nouveaux élus.

Indemnités de fonction de la Présidente et des Vice-Présidents :M Vaudescal, en charge des finances annonce la proposition :
En accord avec la règlementation concernant les plafonds d’indemnités pour une communauté de communes de 35200 habitants, il est proposé :2465 euros bruts pour la présidente, 940 euros bruts pour les vice-présidents.

En plus des 7 commissions afférentes aux compétences dévolues aux 7 vice-présidents, Mme la Présidente propose la création de 2 autres commissions prises en charge par elle-même : communication et aménagement du territoire.

D’autre part, les suppléants n’existant plus, Mme la Présidence propose que les commissions soient ouvertes aux conseillers municipaux autres que les représentants élus.Et ce à raison d’un par commune, avec seulement avis consultatif.

Les délégations à la présidente telles que votées lors de la précédente mandature sont reconduites telles quelles.

Ces propositions sont adoptées à l’unanimité.

(article vu 30 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

27 réponses

  1. AS77 dit :

    bravo à tous,
    nivaux tourisme super Monsieur Christian VAVON est une personne que j’estime beaucoup et qui avec je pense allons faire avancer et développer le tourisme dans le pays crécois ,petit rappel la pêche associative de loisir dépasse les milliards d’euros d’impact économique ,la pêche pratiqué par 1400000 adhérents et contrairement aux idées reçues ,les plus de 65ans ne représente que 16% des pêcheurs j’espère aussi une rencontre rapide auprès de Monsieur Luc PARFUS délégué a la jeunesse et aux sports

  2. NOUCAL dit :

    Qui va s’occuper des questions de l’environnement sur la CCPC?

    • jms dit :

      L’environnement est associé au chapitre ordures ménagères à ma connaissance.

      • hkir dit :

        Est ce bien raisonnable de traiter l’environnement avec les ordures ménagères?

        • jms dit :

          Extrait des statuts de la CCPC :

          « A/ Protection et mise en valeur de l’environnement :
          1/ Élimination et valorisation des déchets des ménages et déchets assimilés.
          2/ Réhabilitation, aménagement, entretien et gestion du patrimoine vernaculaire et du petit patrimoine rural. »

          C’est pas l’environnement qui fait partie des ordures ménagères, c’est le contraire.

          Sachant que dans environnement il y autre chose, on s’en doute ! Mais le reste n’est pas dans les compétences de la CCPC et donc reste dévolu aux communes.

          • hkir dit :

            Dans ce sens là, c’est mieux même si la définition est un peu restrictive. Au vu de la transversalité du sujet, la compétence devrait être élargie (inclure les transports par exemple).

            • AS77 dit :

              je vais poser une première question le barème des subventions alloué aux associations ;pourquoi l’école de musique n’apparait plus sur l’affiche envoyé au associations ??les autres questions vont suivre selon le débat 😉

              • jms dit :

                De quelle affiche parles-tu ?

                Sur le CR du conseil communautaire du 10 février figure les délibérations des subventions accordées. En effet il y a une délibération concernant les associations, et une seconde spécifique à l’école de musique (34 150 euros). Celle-ci est traitée à part car elle fait l’objet d’une convention particulière avec la CCPC.

                • AS77 dit :

                  sur la lettre objet subvention 2014avec le montant que perçois chaque associations ( j’attire cependant votre attention sur le fait que le soutient qui vous est apporté en 2014 ne sera pas prolongé sous cette forme en 2015.
                  en effet l’élargissement de la communauté de communes du pays crécois à19 communes et la nécessaire rationalisation des finances publiques nous obligeront à revoir dans le courant de l’année 2014 ,les critères d’attributions des subventions aux associations.
                  avant la fin de l’année, nous reviendrons vers vous afin de vous faire part des nouvelles règles d’attribution qui auront été retenues. )
                  total des subventions 110850,00€
                  sans compter les 34150euros pour l’école de musique
                  nous payons le fonctionnement de l(école de musique .si je ne me trompe pas les professeurs sont rémunérés ou pas

                  • jms dit :

                    Depuis plusieurs années la subvention à l’école de musique est traitée à part. En 2012 et 2013 elle était du même montant que cette année 34150 euros. En 2011, elle était de 39000 euros. Je crois me rappeler qu’auparavant elle était plus élevé encore, et que des efforts de gestion lui ont été demandés.
                    Je viens de voir le courrier que tu cites. On peut en effet s’attendre à une évolution des règles.
                    Une subvention n’est pas là pour combler un déficit mais pour aider à monter des projets et ce en rapport avec l’ampleur des publics concernés et des choix de politique associative de l’organisme qui les octroie. Politique qui devra être précisée par le nouveau bureau de la CCPC et en particulier par le nouveau VP aux associations.

                    • AS77 dit :

                      sur les 110850€
                      AVIMEJ 887250,Mission Locale18100,00,maison de l’emploie11356,80 TPB Val d’Europe11200,00foot ball Club Pays Crécois 14.000€bicross Boutigny4300,00€,Voulstock 15000.00€fais le compte il ne reste plus grand chose .
                      je pense que c’est la qu’il faut raboter
                      juste mon avis

                      😉

                    • jms dit :

                      Tu conteste le sponsoring de l’événement international que représente Voulstock, lefleuron voulangeois ?

  3. jna dit :

    concernant les indemnités citées, c’est de l’annuel ou du mensuel?

    • jms dit :

      Du mensuel évidemment.
      Dans son engagement au service de la communauté de communes, Patricia Lemoine a rappellé qu’elle avait arrêté sa carrière professionnelle.

    • Korie dit :

      Non, c’est de l’hebdomadaire :=! Blague à part, jna, prends-tu conscience de l’enjeu maintenant ? Les élections m’ont appris des choses sur l’espèce humaine tu ne t’imagines pas…
      Je n’ai plus aucune confiance envers les politiques indélogeables.
      Alors positivons : « bravo Mme Untelle, bravo Mr Machin, bravo Mr Truc etc. etc. » vous êtes les meilleurs, dépensez à bon escient notre argent. On vous fait tellement confiance, on est tellement contents d’être aveugles et parfois un peu c… il faut l’admettre qu’on revotera pour vous. Vous auriez tort de vous priver ! » Bravo, encore bravo
      En revanche, certaines communes comme St Germain sur Morin ont eu la chance de voir s’installer le changement et là, rien à redire.
      Quant aux commentaires d’AS77, signifieraient-ils que l’APPMA serait la grande oubliée ? Comme d’habitude non ?
      Finalement, tout continue, rien ne change. N’était-ce pas ce que tout le monde souhaitait ?
      Alors, tout va bien, fallait réfléchir avant, stoppons les complaintes…

      • AS77 dit :

        LAAPPMA touche une subvention ,subvention réduite depuis plusieurs années ,cette subvention nous permet et nous aides a encadrer les enfants de l’APN des écoles ,les enfants handicapés
        et a valoriser notre région en développant le loisir pêche les bénévoles ne sont pas rétribués ,nous encadrons plus de 250 enfants dans nos différentes actions
        je me bat pour développer le tourisme pêche qui est un atout majeur pour préserver et valoriser notre citée lacustre et ne passe pas mon temps a critiquer les élus en places quand quelque chose me déplait je me bat pour faire changer et avancer les choses ,nous les bénévoles nous sommes les yeux du cœur de nos élus 😉

        • Korie dit :

          250 enfants c’est bien :-d)
          Etre les yeux du coeur c’est bien mais parfois il vous est nécessaire d’être leur tête 😉
          Le monde associatif est très important et a beaucoup d’influence. Ne lâchez rien les asso. 😉

    • retraitactif dit :

      la fausse naïveté de JNA repart c’est bon signe pour la détente post-électorale :=!

      • AS77 dit :

        Alors question subsidiaire ??quelle va être la position de la communauté de communes
        vis a vis du PNR,, la continuité écologique et l’environnement ??? :#

        • AS77 dit :

          station de métro brioanautesque
          ( la grande muette ) station politiquement correcte
          égale à elle même, le silence de la planète 😎

          • AS77 dit :

            le droit de réserve est terminé, préparer votre prochaine campagne des municipales :-d)

            • jlv dit :

              Bonjour,

              un autre devoir de réserve m’oblige sur les questions d’intercomunalité, mais en tout état de cause, et cela a été dit par la Présidente lors de son discours de présentation, l’avenir du territoire est une question centrale des mois qui viennent.
              Et forcément, des projets comme le PNR vont être posés sur la table, comme d’autres.
              JLV

              • AS77 dit :

                cher J LV vous connaissez mon attachement pour le monde de la pêche et mon désir de développer le tourisme pêche dans notre région ou
                il a toujours été présent par les locaux les chiffres que j’ais déjà cités sont la pour nous monter la manne que cela pourrai représenter pour nos communes ,au niveau des associations agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique c’est comme pour les communes ont nous propose afin de continuer a vivre et a nous développer de faire comme les communes nous regrouper comme les communautés de communes .dans un avenir proche je voudrais que Couilly pont aux-Dames Saint Germain et Dammartin sur tigeaux fusionne avec Crécy la Chapelle sans que aucune des associations perdent leurs identités communales ,nous allons nous rapprocher auprès de la communauté de communes pour exposer nos ambitions .
                trop de parcours sont délaisser er abandonné suite aux non respect des droits de passages et chemins barrés pour atteindre nos bords de rivières les randonneurs pourraient profités de ses actions pour élargir leurs parcours de promenades et nos souhaitons moins d’embarcations de loueurs et autres non encadrés et qui ne savent pas mener une embarcations et respecter les pêcheurs qui loues auprès des services de l(Etat les baux de pêche et sont obligés d’adhérés auprès d’une AAPPMA pour pouvoir exercer leurs passion sans oublier le résultat du poids économique du monde de la pêche soit 2 milliards d’euros

  4. pg dit :

    Relevons au passage la formidable capacité de travail de Valérie Pottiez-Husson : conseillère générale, maire d’une ville de 5000 habitants et 1ère vice-présidente de la CCPC.
    Et vive le cumul des mandats mais c’est un autre sujet.

Laisser un commentaire