PNR Brie et Morin : l’arlésienne

Nous nous sommes à plusieurs réprises fait l’écho du projet de parc naturel régional de la Brie et des 2 Morins.
Ce projet initié à Couilly il y a déjà quelques années peine à voir le jour. Pire ! il semble presque entéré.
Le conseil régional d’Ile-de-France ne s’est toujours pas prononcé sur l’avenir de ce projet.
Le PNR ne pourrait-il pas devenir un enjeu des échéances électorales proches ?
Retour sur l’historique de ce projet au travers de nos articles et colère des partisans du projet.
Quelques grandes étapes du projet relayées par notre site :

– 2004 Réunions de travail organisées par la mairie de Couilly (MM Erhard et Vaudescal) auxquelles participe notre ami lomig pour Familles Rurales : Le PNR vue par Familles Rurales . C’est suite à cet article, que reprenant une idée de notre ami jna, le PNR inclue "la brie" dans son nom.

Documents décrivant le projet sur le site de Jouarre : Jouarre environnement 

– Une association se créé pour porter le projet; elle est présidée par Pierre Doerler : Assoc pnr brie et morin

– Avril 2005 . Suite à une réunion à Coulommiers avec les élus, nous relançons une discussions sur le périmètre du PNR
Quel périmètre pour le PNR

– 1er octobre 2005 : 1ère et unique réunion publique où participent les initiateurs du projet, les associations, les responsables politiques. Présentation du projet par notre ami Myotis chargé de mission PNR auprès du maire de Couilly. Interventions de Mr Houel, de Mr Vampouille et de nombreux autres élus en faveur du projet. Les jeux semblent gagnés. Nous y étions ; voici le compte-rendu : Réunion publique 1er octobre 2005

– Décembre 2006 : Une réunion d’élus a eu lieu à La ferté-sous-Jouarre. Selon le bulletin de Couilly de décembre, une association d’élus s’est constituée : Echo de Couilly n°5 (page 2).

– février 2007 : le projet n’avance pas. Il n’est toujours pas à l’ordre du jour du conseil général. Les verts s’inquiètent :
Les Verts de L’Aubetin 

Alors que des projets de PNR fleurissent dans toute la France, qu’il existe un projet peut-être concurrent dans le sud de la seine-et-marne (Le projet Bocage Gatinais), peut-on espérer que le conseil général lancera enfin ce projet cette année.

Le SDRIF (schéma directeur régional d’ile-de-France) voté le mois dernier ne faisait pas référence au PNR.
Alors que le projet de Villages-nature vient d’être lancé, que le classement de la vallée du Grand-Morin est toujours en cours de validation au conseil d’état, remettre le PNR au coeur des enjeux des futures échéances électorales permettrait de remettre un peu d’air frais et de couleur verte dans le débat citoyen.

(article vu 14 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. retraitactif dit :

    JMS fait bien de nous rafraichir la mémoire; j’ai relu (pas tout) les articles relatifs à ce projet.
    ca discutait beaucoup(comme toujours)et puis plof plus rien depuis pas mal de temps.
    est-ce dû aux changements d’admistration de Couilly qui était semble t-il à l’origine du projet?
    Ce projet est-il du ressort du conseil général ou du conseil régional?
    Il faudrait que les associations représentatives; je pense en particulier à AFR qui a un certain poids même au niveau national.
    Que pouvons nous apporter nous « modeste » association si ce d’en parler sur le site?
    :#

  2. jna dit :

    j’ai l’impression que ce projet stagne, en premier lieu parceque l’on a pas réussi à définir un périmètre clair sans doute lié au manque de visibilité sur les objectifs, en tout cas vu du public et du citoyen lambda que je suis.

    Pour revenir au périmètre je rappelle au passage les tribulations du nom projet (il radote un peu le jna)
    – au départ on nous parle du « PNR des 2 morins » (notion de bassins versants)
    – (proposition jna à lomig : « PNR de la Brie des Morins » pour faire plus joli et associer le nom de la région au projet, sans modifier le périmètre sensé y être asocié)
    – « relayée » par lomig auprès des fondateurs pour devenir « PNR de la Brie ET des 2 Morins » : un petit « ET » en + qui change le sens du nom et montre le flou artistique qui entourre le périmètre du projet (pas étonnant puisque pour certains le Petit et le Grand Morin se rejoignent à Esbly).

  3. lomig dit :

    Oyez, oyez……….. je demande la parole.
    Le projet n’es pas enterré.
    Deux sources :
    Michel Vampouille, VP du conseil régional croisé lors de la cérémonie des voeux de JP Huchon, à laquelle j’ai assisté : l’étude va être lancée.
    Mais celà prend des années et nous demande d’être patient.
    Confirmé quelques jours plus tard par Marie Richard, VP chargée du tourisme.
    Pour répondre à RA, en effet qui d’autre que Familles Rurales a la légitimité nécessaire pour suivre ce projet, cependant les familles s’y intéressent-elles … le débat est ouvert.
    Pourtant cette ceinture verte est nécessaire autour de Paris.
    J’entendais Domilnique Coquet, directeur de Disneyland Paris déclarait son attachement à la Brie  » avec les villages nature, nous allons sauver les forêts de Ferrières et de Crécy et mettre un frein à l’urbanisation …. » et si c’était vrai ?

    • jms dit :

      Dans l’article cité sur les verts, ceux-ci reprochent à Michel Vampouille d’avoir par deux fois repoussé l’étude du projet. Au cours de la réunion du 1octobre 2005, je l’avais trouvé un peu réticent au projet.
      Une information intéressante est celle figurant dans l’écho de Couilly cité en lien. Il semble que les élus s’emparent du sujet sous la forme d’une association. Peut-être que Sucesseur pourrait nous en dire plus ?

    • retraitactif dit :

      Parce que ses villages nature à lui ce n’est pas de l’urbanisation????????? :#
      Villages nature…le sauveur. :-e)

    • Myotis dit :

      Si tu y crois encore lomig, tant mieux, mais c’est plutôt mal parti (à mon grand regret).
      Il faut faire une distinction entre Michel VAMPOUILLE qui veut lancer cette étude et le Conseil Régional qui n’est pas très chaud.
      Michel VAMPOUILLE a demandé à ce que soit créée une association d’élus, afin de pouvoir appuyer plus le projet et faire basculer l’avis du Conseil Régional.
      Cette association devait être portée par Couilly Pont aux Dames, chose qui semblait logique étant donné que c’est cette commune qui avait porté le projet.
      Monsieur VAUDESCAL, qui avant de devenir Maire de la commune, avait considéré que la mairie n’avait plus à s’occuper du projet, qu’il était entre les mains du Conseil Régional.
      Peut-être qu’avant de prendre cette décision, il aurait fallu s’assurer que la Région reprenait bien le projet, sinon il aurait fallu continuer à prêcher pour le projet.

  4. Myotis dit :

    ce que je trouve assez dommage, c’est que successeur vienne assez régulièrement sur le site et n’ai jamais fait de commentaire sur le PNR alors qu’il est en première ligne dorénavant.

Laisser un commentaire