PNR Brie Morin, la charte en chantier

Le projet de Parc Naturel de la Brie et des 2 Morins est sur les rails depuis déjà quelques années. Un processus long et complexe pour créer cette structure destinée à reconnaître, protéger, valoriser notre territoire briard.

Après la phase de diagnostic du territoire, voici maintenant lancée l’élaboration de la charte du futur PNR.

L’association des élus, présidée par Jean-Louis Vaudescal, a bien avancé sur la mise en place de cette phase.
Légalement, selon les règles établies par la Fédération Nationale des PNR, la charte doit être rédigée par un syndicat mixte.
L’association des élus a établi les statuts de ce syndicat et invite les élus des 132 communes à une réunion de présentation le mardi 30 novembre à 20h à la Ferté-Gaucher, salle Henri Forgeard.

Les élus ne sont pas les seuls concernés. Depuis 2002, les associations ont participé aux premières études  Dans la création de la charte, lors des travaux, les associations pourront participer et donner leur avis. Tout en respectant le cadre règlementaire, les associations, les personnes indépendantes non élues, pourront intervenir au travers d’un comité, une participation de tous à laquelle Jean-Louis Vaudescal est très attaché.

Associations qui sont elles-mêmes très actives ces derniers-temps pour faire avancer le projet de PNR. Un PNR qu’elles veulent outil de valorisation de la Brie, autour duquel s’articuleront les projets économiques futurs et qui permettra d’évoluer sur tous les domaines : environnement, emploi, culture, éducation, sauvegarde du patrimoine, …

Autre acteur essentiel dans l’élaboration du PNR, le conseil régional d’Ile-de-France. Un point de situation avec les élus et les associations est prévu le 2 décembre prochain sous son égide.

A l’heure où le moral de nos concitoyens est morose, oubliant la crise économique et sociale, le PNR peut-être une formidable raison de rêver à un avenir radieux pour notre région autour d’un projet commun.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancement de ces travaux.

Quelques liens à propos du projet :

http://www.iledefrance.fr/missions-et-competences/environnement/les-parcs-naturels-regionaux/brie-et-deux-morin/  

http://www.pnrbrie2morin.fr/spip.php?rubrique15  

http://www.evous.fr/Projet-de-Parc-Naturel-Regional-de,1117778.html  

http://www.doue.fr/doue/notre-commune/219-parc-naturel-de-la-brie-et-des-deux-morin.html  

http://www.leparisien.fr/avon-77210/parc-naturel-regional-132-communes-invitees-a-se-prononcer-22-09-2010-1077819.php

http://www.parcs-naturels-regionaux.tm.fr/fr/accueil/ 

Exemples de charte :

Charte_gatinais_1999-2009.pdf

http://www.parc-oise-paysdefrance.fr/1-18276-La-charte.php

http://www.parc-naturel-chevreuse.fr/fileadmin/media/doc/charte.pdf 

(article vu 9 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

14 réponses

  1. AS77 dit :

    enfin on va pouvoir travailler :=!

  2. misterMdeVILLIERS dit :

    J’ai un petit souci avec cette phrase « Dans la création de la charte, lors des travaux, les associations pourront participer et donner leur avis. »
    Est ce que cela concernerait l’aménagement urbain et extra urbain de nos communes?
    :#

    • jms dit :

      Difficile de répondre simplement à votre question qui est très concrète alors que mon propos est plutôt abstrait.
      L’objectif de la charte est de définir le périmètre (les communes concernées) mais aussi les objectifs et les engagements en terme de protection, de développement, de valorisation du territoire. Ce qu’on met dans cette charte sert de référence aux règlements futurs que devront respecter les aménageurs.
      Je vous invite à lire les exemples de charte que j’ai rajouté en fin d’article. Ce sera plus parlant.

    • AS77 dit :

      dans les commissions, plusieurs associations travaillées dans les différents groupes de travail.
      Moi même je suis intervenu dans différents réunions soit pour représenter la fédération de pêche dont je suis administrateur et la représente aussi bien que pour le sage des deux morin et aussi pour le tourisme le nombre des pêcheurs est aux alentours de 1million400 pêcheurs en France donc je suppose que les différentes associations vont continuer à participer au PNR des Morins

      • AS77 dit :

        voila un atout majeur pour notre environnement et une possibilité de nouvelles possibilités de création ’emplois et on vois la force de réaction des personnes sur le site pauvronautes ,nous avons baisser de grade ,et une façon de comprendre pourquoi les politiques peuvent faire ce qu’ils veulent 😐

        • jms dit :

          Le public qui a suivi de loin le projet ou qui le découvre pourra trouver un peu long l’aboutissement du projet.
          C’est un fait que c’est un processus un peu long.
          Le démarrage officiel du projet date de 2007 lorsque le conseil régional a voté le lancement et donc les études, et ce après des années de travail de la part des associations.
          Il aura fallu 3 ans pour arriver à la phase de création de la charte, après les études d’opportunité. 3 ans seulement, me disait JL Vaudescal, alors que pour d’autres PNR il afallu 10 ans !
          L’administration française est lourde et les instances à convaincre sont nombreuses. Pour faire travailler dans le même sens, conseil régional, conseil général, cabinets d’étude, associations, et 132 communes, intercommunalités, élus divers, et j’en oublie il en faut de l’obstination, du courage, du sens du dialogue et du consensus. Cela explique qu’il en faille du temps et de l’énergie.
          Un des points importants va être de convaincre ces 132 communes dont les élus ignorent parfois ce qu’est un PNR que ce projet est essentiel pour leur avenir. D’ailleurs ce nombre de 132 n’est pas définitif, à cause de ceux qui hélas n’en voudront pas (ou dont les autres ne voudront pas) mais aussi par l’ajout de candidats limitrophes qui voudront en être.

  3. retraitactif dit :

    PNR c’est comme les promesses électorales, elles n’engagent que ceux qui y croient.
    le débat (si débat perdurant) ce sera à mon avis pour la génération montante.
    les préocupations à plus court terme ce sont celles listées dans l’article du site »comment éviter la »

    • AS77 dit :

      c’est bien mieux qu’une promesse électorale la droite qui fais avaler des sornettes au peuple avec tous les projets qui ruine notre région ,un seul argument le nombre d’emplois créé du vent avec cette excuses le chômage devrait avoir été résolu depuis longtemps :#

    • jms dit :

      Le PNR pour aboutir suppose l’adhésion de tous.
      La charte sera élaboré par les communes qui souhaiteront y participer et donc influer sur le fonctionnement futur du PNR. De même les communes pourront adhérer ou non au PNR lorsqu’il sera effectif.
      Certains élus sont réticents, par ignorance, ou par crainte de ne je sais quelle contrainte.
      Il appartient aux associations et au peuple tout simplement d’influencer leurs élus pour qu’il se positionnent. Appartenir au territoire, c’est non seulement le gage d’une préservation du cadre de vie, mais aussi une structure qui apporte un soutien technique fort dans la réalisation de projets locaux au service du développement des communes.
      Le processus est long et continue. On peut difficilement aller plus vite que la musique, mais il ne faut pas non plus le retarder.

  4. Florence dit :

    Je voudrais dire l’enthousiasme que suscite chez moi l’ensemble constitué par les quatre photos qui illustrent l’article :-e) :-e) :=! :=! Superbe, Superbe : la qualité technique des clichés, la beauté des ciels et des lumières mettant en valeur les couleurs, le choix des sujets, la façon dont ils se marient bien entre eux, des détails comme par exemple, concernant le champ de blé, les épis en premier plan, etc.

Laisser un commentaire