PNR, enfin le démarrage

Ce lundi 10 octobre avait lieu à Coulommiers un comité syndical du Parc Naturel Régional de la Brie et des 2 Morin.
Au menu deux sujets importants :
– la constitution des commissions thématiques
– le lancement du Comité Local de Développement au travers de la validation de son règlement intérieur.
Les membres des 6 commissions ont été désignés. Et même si pour certaines d’entre elles le nombre maximum de membres est loin d’être atteint, elles vont pouvoir se mettre au travail.
Au cours de ce comité le Président Riester a annoncé qu’une campagne de communication allait être lancée pour inciter le public à participer au comité local de développement. Nous ne manquerons pas de relayer le pack de communication annoncé.
M Samuel Coquin, chargé de mission pour le projet de PNR a assisté au congré national des PNR qui a eu lieu la semaine dernière dans le PNR des Landes de Gascogne. Quelques enjeux proposés par les PNR pour les prochaines années :
– la qualité paysagère
– la santé via l’alimentation territorialisée
– les modèles de développement économique
(Pour approfondir, le site du congrés des parcs : 2016.congres-des-parcs.fr )

L’IAU a réalisé une étude sur le patrimoine bati de notre territoire, le département de Seine-et-Marne a produit une étude sur la biodiversité. Ce sont des documents de base qui serviront au travail des commissions.

Les 6 commissions thématiques :
– Culture, éducation, sport et santé
– Administration générale, finances, communication
– Développement économique, tourisme, emploi
– Agriculture et forêt
– Rédaction de la charte, environnement, développement durable, énergie et biodiversité
– Aménagement du territoire (paysage, architecture, transport, mobilités, numérique, urbanisme et patrimoine)

En rappelant que les objectifs de cette phase qui devrait durer 2 ou 3 ans, sont :
– rédiger la charte
– faire connaitre le PNR au public et acteurs du territoire
– et au final obtenir la création officielle du parc.

Sachant qu’un problème non encore résolu est celui du périmètre, on est toujours sur le périmètre de fin 2014 dans lequel les communes de la basse vallée du Morin sont exclues.

Bref, il reste du pain sur la planche !

(article vu 15 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire