Printemps des poètes à l’Atelier du figuier

Du 8 au 21 mars la nouvelle édition du Printemps des poètes a pour thème : "Couleur Femme"

Allier la peinture et l’écriture tel est le défi relevé par Familles Rurales Vivre en pays crécois avec le soutien de l’atelier du figuier qui regroupe les peintres amateurs sur le pays créçois.

Dans un décor pictural rendant hommage à la femme et en présence de femmes peintres, il sera proposé au public un atelier d’écriture pour rendre hommage à la femme.

Une journaliste, quelques poètes amateurs viendront l’espace d’une après-midi se confronter à l’angoisse de la page blanche.  

 
Adolescente déjà pétrie de responsabilités, femme enceinte ou mère comblée, la femme a tous les âges a été saluée par les poètes jusqu’à l’automne de la vie… Quand vous serez bien vieille… Ma dame auprès du feu …

Couleur Femme, Femme de couleur, femme métisse, métissage des cultures avec toujours une place à trouver au sein du foyer, auprès du conjoint, à la croisée des enfants et des aînés qui vieillissent un peu plus chaque jour.. Comme nous tous.

Atelier du figuier – Rue Serret – 77 Crécy-la-Chapelle
samedi de 9 à 12h et de 14h à 17h – dimanche de 14h à 17h
http://www.les-arts.net/atelier-figuier/

(article vu 39 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. jna dit :

    c’est quand ? pas de date ? C’est donc tous les jours qu’il y a une animation à l’Ateleier du figuier, je suppose.

  2. jna dit :

    Ce samedi après midi 13 mars, je viens d’apprendre le décès de Jean Ferrat.
    Une nouvelle page se tourne !
    Comment ne pas faire le lien avec ce printemps des poètes, en pensant à celui qui a chanté « la femme est l’avenir de l’homme ».

  3. amorel dit :

    Vous, Amis brionautes et de la poésie,
    Avez vous cette année pour le printemps écrit ?
    Si vous êtes sages, attentifs et ouverts,
    Nous vous communiquerons gentiement nos vers.

    • AS77 dit :

      pour moi un verre de jaune à l’apéro :=!

    • jna dit :

      La poésie de Léopold dans Uranus 🙂
      c’est la poésie de la vraie vie.

      LEOPOLD :
      Passez-moi Astyanax, on va filer en douce.
      Attendons pas d’avoir les poulets à nos trousses.

      ANDROMAQUE :
      Mon Dieu, c’est-il possible ? Enfin voilà un homme !
      Voulez-vous du blanc ou voulez-vous du rhum ?

      LEOPOLD :
      Du blanc !

      ANDROMAQUE :
      C’est du blanc que buvait mon Hector pour monter au front.
      Il n’avait pas tort.

      LEOPOLD :
      Je me suis toujours lavé les dents qu’avec du blanc !
      Je ne bois que du blanc depuis que je suis enfant !

Laisser un commentaire