Restauration d’une bricole

La municipalité de Coulommes vient de mettre à la disposition de l’association COULOMMES ET AUTRES LIEUX VOISINS une ancienne bricole briarde (une petite exploitation agricole à un ou deux chevaux), à charge pour l’association de la restaurer et de lui donner une destination à caractère patrimonial.
Cette bricole, malheureusement incomplète (il lui manque une travée), date du début du 19° siècle et peut-être même du 18° siècle. Les archives dépouillées jusqu’à ce jour ne permettent pas de trancher avec certitude. Elle paraît n’avoir plus été habitée depuis les années 1900, mais aurait été utilisée pour un usage agricole jusque dans les années 1950.
Les travaux de restauration porteront sur la maçonnerie, la charpente, la couverture, les enduits extérieurs et intérieurs, les huisseries, les aménagements de la partie habitation (cheminée, four à pain, cave à fromage, escalier). Ces travaux seront réalisés "à l’ancienne", avec les mêmes matériaux qu’à l’époque de sa construction, ou avec les matériaux les plus similaires possible : petite meulière, argile, plâtre, etc…. Une partie de la restauration sera réalisée lors de campagnes de travaux d’été par des chantiers de jeunes bénévoles du groupement REMPART (commanderie des Templiers à Coulommiers, remparts de Provins, etc…).

Après restauration, un écomusée rural sera établi dans la bricole, reconstituant une petite exploitation agricole au début du 20° siècle, avec ses parties à usage agricole et ses parties à usage privé.

Notre association compte ouvrir ce site au public aussi souvent que possible, et même pendant la phase de restauration, pour des expositions, des manifestations culturelles ou artistiques.

Si ce projet vous intéresse, si vous voulez y participer sur le long terme ou même occasionnellement, si vous voulez apprendre les techniques de restauration, la mise en œuvre de matériaux et de techniques "à l’ancienne", rejoignez-nous. Vous n’aurez aucune obligation de participer à nos autres activités (recherches sur l’histoire locale), ni même d’adhérer à notre association. Des séances de travail seront organisées le soir en semaine (une heure ou deux) et le samedi (par demi-journée)

Le samedi 16 et le dimanche 17 septembre, l’association COULOMMES ET AUTRES LIEUX VOISINS vous invite à visiter l’ancienne bricole.

Une exposition décortiquera l’architecture de la bricole et plus largement l’architecture rurale en Brie: structure, disposition, matériaux, corps de métiers, etc…

Enfin, conformémént au vœu de la Direction Régionale des Affaires Culturelles qui souhaite que les sites participant aux Journées du Patrimoine reçoivent des manifestations ludiques ou artistiques, des lectures seront faites tout au long de ces deux jours. Auteurs et poètes briards et seine-et-marnais et auteurs et poètes ayant écrit sur la Brie et la Seine et Marne: Thibaud, comte de Champagne, Philippe de Vitry, Pierre de Ronsard, Jean de La Fontaine, Georges Husson, Jules Grenier, Paul Bailly, Charles Péguy, Simone de Beauvoir, Médéric Charot, Victor Cherbuliez, etc…

Si, parmi vous, des musiciens (groupe, instrumentiste, chanteur….) acceptent de venir se produire entre les lectures, nous les accueillerons très volontiers (bénévolement, nous n’avons que de très petits moyens financiers).

Samedi 16 septembre 14h00 à 18h00.
Dimanche 17 septembre 10h00 à 18h00.
Association COULOMMES ET AUTRES LIEUX VOISINS, 4 rue de l’Abreuvoir, 77580 COULOMMES.
Courriel: didier.lebegue@wanadoo.fr
 
Texte repris à partir de 2 messages postés sur le forum du site (NDLR)

Cliquez sur les images pour les agrandir


Façade Ouest

Travée C étage

Vue extérieure

Plan des seigneurs de Quincy de 1754 sur lequel figure la bricole


 Rez-de-chaussée

Rez-de-Chaussée

Plan de la façade

Plan de côté

(article vu 19 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. jna dit :

    Beau travail
    Bonne idée d’être passé par le site^pour en faire un peu la promo !

    Y a-t-il, à votre connaissance, beaucoup de constructions de ce type, laissées à l’abandon dans la région ?

    • jms dit :

      On peut se demander si l’origine du terme « bricole » ne vient pas de là : une petite exploitation, un petit truc, une bricole en somme …

    • jms dit :

      Je ne sais pas si cela existe en brie, mais dans le sud-ouest il y a beaucoup de maisons anciennes et ce malgré les nombreuses restaurations effectuées ces dernières années. J’en possède d’ailleurs une en meilleur état que la bricole de Coulommes, plus grande et très typique de la région avec ses murs en terre qui dépassent le mètre d’épaisseur par endroits.

      • CATHODE dit :

        Notre bricole est en mauvais état, c’est vrai. D’après nos premières investigations, il est probable qu’elle n’était plus habitée depuis les années 1900. Elle a été utilisée comme entrepôt de foin et de produits agricoles divers jusque dans les années 1940-1950. Envahie de végétation (arbres, arbustes, lierre, ronce…), dépotoir, lieu de jeu et d’aventures pour des générations de gamins, elle a subi bien des déboires.

    • CATHODE dit :

      En effet, il y en a quelques unes à l’abandon, y compris à Coulommes même. Mais il y en a aussi pas mal qui ont été restaurées par des particuliers. Restaurées façon « rustique » plus ou moins bidon, avec pierres apparentes, portes-fenêtres et autres incongruités. Mais, bon, chacun a sa propre interprétation du « rustique » ou du « rural ». L’inconvénient, pour ces bricoles privées, c’est qu’elles ne sont pas visitables, et quand elles auront toutes été restaurées de cette façon, se souviendra-t-on de ce qu’était l’architecture briarde? L’intérêt (et la finalité) de notre projet, c’est que notre bricole sera restaurée « à l’identique » (matériaux et techniques à l’ancienne) et qu’elle sera ouverte au public -qui viendra nombreux, je l’espère -.

  2. jms dit :

    A propos d’architecture briarde, consulter la bible en ce domaine : « maisons de brie et d’ile-de-france » par Michel vincent ré-édité récemment.

Laisser un commentaire