Résultats des élections départementales 22 mars, canton de Serris

Voici les résultats du premier tour des élections départementales du canton de Serris.
La participation est de 46,19 %

Titulaires Voix %
Christine BANASZKIEWIEZ et Marcel BELLONI (Front de Gauche) 1175 7 %
Thierry DUDIT et Fatiha GUERIN (Divers Gauche) 3419 18 %
Georges HURTH et Irina LONGUET (Front National 5474 30 %
Arnaud DE BELENET et Valérie POTTIEZ-HUSSON (UMP) 8145 45 %

(article vu 16 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. retraitactif dit :

    aucun des couples n’est vraiment le local de l’étape; c’est un peu dommage….
    le duo probablement futur élu est représenté par des maires « urbains »(Bailly et Esbly) dont 1 des 2 communes fortement urbanisé.
    ce duo -couple-binome fortement imprégné de cette culture urbaine sera t-il capable de s’intéresser aux communes plutôt rurales qui composaient le canton de Crécy :#
    C’est la question que j’avais posée lors de la réunion de la semaine dernière 😎 😕
    la réponse fut bien évidemment « électorale » cela va de soit 😉

    • jna dit :

      Ben pour le coup les futurs élus; ceux de l’UMP sont un peu entre les deux … Esbly ce n’est pas la grande ville et de plus, la Maire d’Esbly est la sortante du canton de Crécy. Je dirais donc que cela pourrait être pire. …. Sans parler des candidats non-résidents sur le canton (cela dit; il y en a aussi dans notre conseil municipal) 😉

  2. jms dit :

    Les résultats ont été connus très tard hier soir, on était habitué à mieux ces dernières années. Je décernerais un carton rouge au ministère de l’intérieur pour nous avoir fait attendre.
    Et comme on n’est plus le canton de Crécy, on n’a pas les résultats sur place comme avant, il faut aller à Serris pour la consolidation des résultats.
    Pendant ce temps à la télé on discutait sur des chiifres partiels et des estimations nationales.
    A Voulangis, a 19h les résultats étaient pliés, 218 voies pour les 2 premières listes à égalité.
    Les enjeux nationaux ont primé sur les enjeux locaux. Alors que les candidats UMP étaient les sortants connus de tous, les candidats FN sont des inconnus qui n’habitent pas le canton, c’est révélateur.
    Globalement en seine-et-marne le FN l’a emporté dans de nombreuses communes, surtout les plus petites. Sur 23 cantons, on second tour la gauche se maintient dans seulement 6 et en toute logique le département devrait basculer.

    • Korie dit :

      Que propose le groupe UMP ?
      Voici un condensé de la réunion publique :
      Ce que le groupe UMP propose : du développement économique.
      Un lieu de travail pour les jeunes (Val d’Europe), une université, des zones artisanales, plus de transport.
      Alors que Monsieur Houël ne souhaitait pas ce Canton-là, on nous annonce maintenant : il faut prendre le meilleurs, on n’a plus le choix. Tout devrait bien se passer.
      L’ambition : faire venir les gens du Val d’Europe chez nous. Notre belle vallée, le circuit de la Vallée des Peintres devraient y contribuer.
      Sachant qu’au Val d’Europe, il y a déjà tout, ça risque d’être difficile d’inverser la tendance…
      Ma question lors de cette réunion fut :
      « Pourquoi voulez-vous installer et développer encore plus de zones artisanales ? Votre regard semble tourner essentiellement vers le Val d’Europe. Que pensez-vous faire pour protéger l’environnement économique local ? (sous-entendant les commerces de proximité par exemple). Où est la logique lorsque vous parlez de défense de la ruralité d’une part et de l’installation d’encore plus de zones artisanales ? »
      La réponse fut longue, mais pas convaincante et pas satisfaisante. Ce que j’en pense en bref : on n’a plus le choix, nous sommes une partie du Val d’Europe. C’était inévitable et je suis même surprise qu’on ait pu tenir aussi longtemps avant d’être « absorbés ».
      Il ne s’agit pas de prendre parti (bien qu’on l’aura deviné depuis longtemps, je ne penche pas vers les « camarades syndiqués » ;-)) mais grosso-modo, pour ceux qui veulent plus de transports, avoir du travail plus près de leur domicile ou faire des Etudes non-loin de chez eux, voir pousser des temples de la consommation à leur porte, cesser les abus sociaux appelé « assistanat », contre certaines dépenses faites par la majorité régionale sortante et lutter contre l’installation de cabanes et caravanes hors des terrains prévus à cet effet : l’UMP serait la solution.
      J’ai quelques réserves concernant le commerce de proximité qui à mon avis est appelé un jour à mourir, les zones artisanales, même si on a tenté de me convaincre lors de la réunion que ces zones seront un atout pour tout le monde…
      Jms a raison de dire : les candidats FN sont des inconnus, ne vivent même pas dans notre Canton (ils sont de Coulommiers).
      Alors ? On choisit quoi ? L’UMP imparfaite, composée de candidats connus, qui auront (on l’espère) plus à cœur de défendre notre territoire ou des FN imparfaits également, composés d’inconnus très inconnus et qui nous viennent euh… Bah je sais pas d’où.
      Pas évident tout ça… Quoique…

      • jms dit :

        Le découpage du canton nous a été imposé, on ne l’aime pas mais c’est ainsi. C’est le mariage de raison entre un monde rural et une ville nouvelle urbanisée. Ce sont bien deux mondes distincts et vouer à le rester, si on gagne la bataille du PNR. Le « couple » de candidats sortants mise sur la complémentarité des territoires, la ville qui a besoin de la campagne et inversement. Cela peut marcher si on reste sur cette logique. Les ZA en pays créçois ne sont pas à comparer à ce qui se fait en ville nouvelle. Il y a 10 ans quil en est question et on ne voit rien venir, et il s’agirait de quelques petites hectares d’activités artisanales, pas de supermarchés ni d’alignement d’entrepots. Le but est clair, c’est celui d’équilibrer les revenus du pays créçois qui vont aller en se réduisant. Ceux qui veulent s’en persuader peuvent venir au conseil de la CCPC mercredi 26 à 20h30 pour le vote du budget, ce sera intéressant.
        Pour revenir aux élections, dimanche il y aura le choix entre UMP et FN. Selon que l’on raisonne national ou local, on peut avoir des réponses différentes. Sans oublier les électeurs de gauche et les abstentionistes du premier tour qui ont le droit de changer d’avis.

        • AS77 dit :

          remonter dans le temps ?tient une logique
          ??? l’histoire serait elle en passe de revenir à certaines épisodes dont nous Français qui avons pas un sentiment de haine ,comme se fut le cas pour certains ,point de vue assistanat certaines corporations suivre mon regard ??? vive d’aides à longueur d’année et pour ses personnes je n’entend pas souvent de critiques
          ce monde dont je parle et que je côtois et qui vote FN pour les gens dans la misère ,misère très répandue pour toujours plus de profits pour les plous aisés un monde meilleur continuer donc a rêver
          😉

Laisser un commentaire