Retour sur les journées de l’environnement

Le Pays Briard d’aujourd’hui relate la journée de l’environnement de samedi dernier. Il salue le gros travail des bénévoles qui ont préparé les différentes expositions. Les élus sont bien passés mais le public a boudé la manifestation.
Personnellement, le samedi j’ai autre chose à faire : dentiste, courses, activités de taxi traditionnelles … lamentable ? Et vous pourquoi n’y êtes-vous pas allé ?

(article vu 6 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. jms dit :

    Mêmes raisons pour moi, le samedi on est toujours surbookés. Quant aux dimanches en cette saison il y a une telle concurrence de manifestations, fêtes, finales sportives, … que c’est très difficile de placer une activité. Quand on pense qu’en juillet-aout il n’y aura plus rien ou presque !

    • hkir dit :

      Pas d’excuses . Ca n’est pas bien du tout. Comme punition,vous me ferez un bilan de vos émissions de carbone et gaz à effet de serre en cliquant sur le lien suivant.
      Pour vous rassurer, mon bilan est peut mieux faire. Ferez vous mieux?
      http://www.ademe.fr/htdocs/actualite/campagne_energie04/grand_public/default.asp

      • jms dit :

        Moi j’ai eu les félicitations ! tralala !

        Pourtant beaucoup de questions sont pour citadins, quand on vous demande le moyen de transport pour aller faire ses courses comment ne pas répondre autrement qu’en voiture ?

        • hkir dit :

          C’est interdit de tricher mais bravo quand même.

          • jms dit :

            Je n’ai pas triché mais je me demande comment ils interprète la question du type : mettez-vous un pull chez vous l’hiver, moi j’en mets même l’été quelques fois !

            • hkir dit :

              Si vous vivez en chemise l’hiver dans la maison, il est probable que vous chauffez à plus de 21° c,soit 2 °c au dessus des recommandations.
              Mais effectivement,cela reste malgré tout des ordres de grandeur.
              1 ° c de plus ou de moins au dessus de la température de référence , c’est 7% de consommation en plus ou en moins,etc.

              • jms dit :

                Je suis en pull et je chauffe à 21°C

                • hkir dit :

                  C’est un phénomène courant dans les maisons de plus de trente ans ( antérieures au 1 er choc pétrolier).Les murs des habitations n’étant pas isolés, il se développe en cours d’hiver le phénomène de parois froide:
                  la température de surface des murs devient inférieure à 16 °c.Le corps perd alors, par rayonnement, de la chaleur en direction de toutes les sources froides ce qui provoque cette sensation de froid même avec une température de l’air à 21 °c. J’ai le même souci parfois.
                  Cela peut aussi venir d’une ventilation insuffisante qui n’arrive pas à éliminer l’humidité générer par la vie dans la maison.
                  Le taux d’humidité augmente alors dans la maison provoquant un phénomène d’inconfort.
                  Il faut pour cela que le taux d’humidité relative dépasse 70 %.( à vos hygromètres)
                  Ce phénomène ne se produit pas dans les maisons chauffées à l’électricité qui respectent les normes d’isolation et de ventilation en vigueur (heureusement car autrement, bonjour la note d’électricité).
                  Si cela vous intéresse :
                  Lire le Guide de l’architecture bioclimatique haute qualité et développement durable. tome 1 (il y en a 6 actuellement) ayant pour thème :connaitre les bases. L’éditeur est Systèmes Solaires.
                  Ces guides abordent tous les aspects envisageables pour apporter le meilleur confort possible dans les constructions avec un minimum d’énergie dépensée.

                  • jms dit :

                    Vous vous trompez, tout au moins pour ce qui nous concerne, mes murs sont parfaitement isolés et on ne connait pas ce type de problème.
                    On note souvent une différence de température entre le premier niveau et l’étage où la chaleur a tendance à se concentrer naturellement d’où le réflexe de monter le chauffage quand on descend l’escalier.
                    Pour ce qui est du chauffage électrique, certes de grands progrès ont été faits mais c’est tout de même une chaleur qui parait moins saine que le chauffage par circulation d’eau et puis cela reste couteux en énergie même si c’est économique pour le constructeur de la maison.

                    • hkir dit :

                      Effectivement, les différences de températures provoquent parfois des sentiments d’inconfort.
                      Pour les coûts du chauffage électrique,c’est essentiellement l’isolation qui fera la différence à moins d’utiliser une pompe à chaleurqui réduira par 3 les frais énergétiques d’exploitation .

  2. lomig dit :

    Moi, j’étais en reportage de l’autre bout !
    Concours de pêche à Boissy le châtel et repas des voisins à Saints !

Laisser un commentaire