Sourire de la Brie ?

Hier en sortant ma petite fille je suis passé par "les promenades".
j’en suis revenu vraiment déçu.
Crécy notre "Venise briarde" et de surcroit "Sourire de la Brie" de ce coté-là fait un peu "la gueule".
Je voulais lui faire faire du petit vélo sur l’allée elle-même pleine de trous; et alors que dire des passerelles et de ce qu’il y a au bout ?
des hangars en tôle de part et d’autre d’une tour d’époque etc …
Des passerelles complètement déglinguées et pourries.
Des lavoirs en voie de putréfaction.
Et des abords pas très abordables.
Pour les passerelles on devrait (enfin l’autorité compétente devrait) obliger (et non pas suggérer) de les rénover ou même de les détruire pour les proprios qui ne voudraient pas les restaurer.

Enfin bref tout ça n’est guère reluisant pour une commune comme la nôtre.

Heureusement on a poursuivi notre chemin en empruntant le pont (dont les parapets avec les ouvertures libres sont très dangereux pour les enfants) par le long du Pré Manche un peu plus agréable et bucolique.

En rejoignant le centre ville j’ai remarqué que le pavage du corps de garde avait été refait (pas jusqu’au bout hélas)et qu’il n’y avait (presque) plus de "caca" de chien.

Excusez pour les expressions employées mais je crois qu’elles marquent mieux ce que j’ai ressenti plutot que d’employer des termes plus policés.

(article vu 8 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. Korie dit :

    Pour les passerelles, Monsieur Le Maire avait proposé de débloquer une certaine somme destinée à la rénovation de ces passerelles. Il ne s’agissait pas de tout financer mais de participer en partie aux réparations. Aucun propriétaire n’a saisi l’opportunité ! :paf
    Nous sommes en France RA, un pays de liberté.
    Il n’y a que le Trésor Public qui oblige et contraint 😐

    • retraitactif dit :

      J’espère Korie que vous faites de l’humour lorsque vous parlez de « pays de la liberté ».
      pour ma part si j’étais propriétaire d’une maison possédant une passerelle dans un état pareil j’aurais honte et si je n’ava :# is pas les moyens de la restaurer ,je l’enlèverais.
      De ce que je vois de ces maisons coté rue ce ne sont pas tous des « fauchés »?moyennant une contribution le la commune une remise en état(ou un enlèvement)devrait être abordable.

      • Korie dit :

        Je suis complètement d’accord avec vous je parlais du fait que Monsieur le Maire ne peut pas les obligés c’est différent.

        • retraitactif dit :

          Moi je pense que Mr le maire pourrait imposer ne serait-ce que pour la sécurité ; en effet certaines sont « en accès libre » donc des enfants peuvent s’engager dessus.
          Juridiquement ces passerelles sont elles sous la responsabilité des propriétés pour lesquelles elles sont sensées donner accès ou dans le domaine public?
          Mais les passerelles, il n’ya pas que ça… :#

        • Korie dit :

          Grosse faute d’orthographe : ne peut pas les obliger : er et non és ! :paf

      • jna dit :

        Enlever une passerelle doit être aussi honéreux que de la restaurer.

        Si les propriétaires ne veulent pas les entrenir il faudrait qu’ils les cèdent à la municipalité et renoncent à toute prétention sur ces ouvrages.
        Patate chaude bien sûr.
        Se poserait alors la question du financement des restaurations … on voit un peu partout des associations qui travaillent à la restauration de batiments anciens (réinsertion, …) peut-être y a-t-il des solutions intéressantes (je n’y connais rien).
        Peut-être aussi faudrait-il faire un tri, comme en médecine d’urgence, pour ne sauvegarder qu’un nombre limité de passerelles mais en le faisant correctement.

        Il est vrai que l’état actuel de ces ouvrages donne une impression de total abandon. ET que dire aussi de l’état des petits pavillons (toilettes ou sdb) situés à l’arrière des terrains dont certains ont pourtant un charme indéniable.
        A mon avis, la plupart des propriétaires n’en n’ont rien à faire, ils ont transformé leur maison en immeuble (studios, petits appart), ils n’habitent pas là et leur seul souci est de rentabiliser l’affaire.
        Il y a quand même certains propriétaires qui entretiennent, il faut aussi le dire.

        Très franchement je ne vois pas comment on peut sauver les passerelle sans intervention publique.

        J’aurais bien une idée : faire contribuer les commerçants en levant un impôt exceptionnel pendant deux ou trois ans (c’est pour rire ! 🙂 )

        • Korie dit :

          Deux ou trois ans de cotisations jna ? C’est trop long : d’ici là y’en aura plus des commerçants à Crécy ! 🙂 Je rigole moi aussi ben voyons ! Quoique… Quoique… :#

        • retraitactif dit :

          Certes,enlever(et non pas démolir) une passerelle(ou ce qu’il en reste) couterait probablement aussi cher mais au moins on ne la verrait plus.
          Plus généralement, il serait souhaitable que chaque brionaute ayant mis un commentaire aille voir de plus près ces passerelles(et ce qu’il y a au bout) et ces lavoirs car j’ai l’impression que les commentaires sont assez soft par rapport à leur état. 😮
          Je ne pense pas être plus »esthète » que quiconque;cependant je trouve que leur état (presque toutes) est vraiment lamentable. 😐
          Mais comme je disais précédemment il n’y a pas que les passerelles: 🙁
          Voyez l’état lamentable du chemin qui longe le brasset et regardez bien certains lavoirs y compris ceux qui se trouvent devant l’ex-entrepot « Deniau »;à droite de l’office de tourisme en venant de la place.
          Et la place du marché,vous la trouvez jolie? :-c)
          Franchement,ou est « le sourire de la Brie « dans tout ça? 😐

          • jms dit :

            Le trajet que vous évoquez, c’est notre promenade dominicale favorite 😉
            Je trouve que c’est authentique, unique et plein de charmes 😛 :-d) .
            Je préfère tout ça à du neuf 😕
            Bien sûr ce qui pourrait être répéré devrait l’être sans faire ni du neuf ni du faux vieux, sinon autant raser tout ce qui est vieux, c’est-à-dire toute la ville et reconstruire un machin tout neuf genre Val d’Europe 😐

            • jms dit :

              Tout ça pour dire qu’il ne faut pas tomber dans des excès inverses.
              En creusant un peu il y a surement des possibilités de restauration. C’est un fabuleux patrimoine assez unique et ce serait dommage de le laisser à l’abandon. On éviquait récemment les aides que peut apporter la fondation du patrimoine. Il y a peut-être une piste de ce côté-là; ajouté aux aides que proposent la mairie il n’y a pas de raison que cela ne se fasse pas. C’est d’abord une question de volonté et de motivation des propriétaires concernés, mais on peut difficilement se mettre à leur place.

            • jna dit :

              ce n’est pas parce que c’est laid et pas entretenu que c’est pour autant authentique et plein de charme.
              Je suis un peu comme RA, plus le temps passe et plus je trouve que la ville s’enlaidit. Franchement en rentrant de vacances j’ai trouvé les rue de Crécy d’une grisaille et d’une tristesse démoralisantes.

  2. jms dit :

    Les passerelles et les lavoirs sont ce qui fait l’originalité de Crécy.
    Evidemment il serait sacrilège de les détruire.
    Est-il possible de les restaurer ou tout au moins d’éviter qu’ils ne se dégradent plus ? Si c’est pour faire ça sauvagement en betonnant par exemple, il ne faut surtout pas le faire.
    Restaurer dans les règles de l’art demande de l’argent et du savoir-faire. Est-ce absurde d’imaginer un classement par les Monuments Historiques ? L’intérêt serait d’avoir des subventions qui peuvent atteindre les 80% et de bénéficier de l’expertise adéquate.

  3. lomig dit :

    salut les brionautes !
    Et si on faisait un concours photo sur les « passerelles » ?
    Ppassage en boucle sur PC au forum ………….. succés garanti !!!
    Genre « Chef d’oeuvre en péril »

  4. hkir dit :

    Le mieux serait de faire acquérir par la commune ces passerelles. Elles seraient ainsi à la charge de la municipalité et donc entretenus avec l’argent de la collectivité.
    Après tout, je suppose que si les gens ne les entretiennent pas, c’est qu’ils n’en ont plus besoin, donc ils pourraient sans problème les cèder à la ville qui pourraient en faire un élément majeur de communication sur lesite Internet de la ville. :-d)

    Dans le genre chefs d’oeuvre en péril, je trouve que les « réclames enseignes de la place du marché de Crécy devraient être remises en valeur car elles pourraient présenter un charme nous repositionnant quelques dizaines d’années en arrière.

    • Korie dit :

      :-d) D’accord avec hkir pour les réclames enseignes. Elles auraient un charme fou !
      Pour les photos Messieurs, vous comptez les déposer dans les boîtes aux lettres des propriétaires de ces passerelles en ruine ? Remarquez, ce ne serait pas une mauvaise idée… Je blague jna !

    • jna dit :

      l’argent de la collectivité, c’est le pb hkir : c’est ki qui ki paiera ? ce ne sont pas les voulangeois même si en revanche les PV des radars de Voulangis c’est tout le monde qui les paie !

      On a déjà la Collégiale qui nous coute bonbon (sans même qu’on puisse assister au concert au gratuit).

      Après avoir revu, Paris brûle-t-il, hier soir, je me demande si le dynamitage des passerelles ne serait pas une solution définitive et efficace.

      Après on pourrait toujopurs monter une expo permanente sur l’histoire anciennes passerelles, un mémorial, avec entrée payante ce qui permettrait peut-être de reboucher les nids de poules de la rue de Bouleurs.

      On pourrait quand même en conserver une et la placer au-dessus de la fontaine sans eau de la nationale. Au cas ou quelqu’un tomberait de la dite passerelle, au moins il ne risquerait pas de se noyer.

      Et si on proposait une pétition dans ce sens à l’occasion du forum des associations ? Pétition en faveur de la destruction des passerelles. Ce serait choc, non !

Laisser un commentaire