Un chalet alpin en centre ville

Ce n’est pas qu’une affaire de goût. Je me demande vraiment ce que vient faire ce revêtement de façade, façon chalet de montagne, en plein cœur du centre ville de Crécy ?

Cette construction est située rue Michel Herry. Elle abritait il y a quelques temps une entreprise qui à une époque y entreposait des produits mal identifiés, sujets d’inquiétude pour le voisinage.

Il semble que le bâtiment ait été transformé en appartements et ait fait l’objet d’une isolation par l’extérieur, doublée de ce bardage en bois. Celui-ci tombe comme un cheveu sur la soupe au milieu de l’architecture briarde traditionnelle, typique du centre ville.

J’aime bien le bois, mais pour le coup, je suis très dubitatif.  Comme quoi tout est possible.
Et vous, vous le ressentez comment ? comme l’expression d’une certaine modernité écolo ? un avant goût du marché de Noël 2012 ? un cheveu sur la soupe ? un truc plutôt moche ? une réussite architecturale ? …
 

 

un agrandissement avec son local à skis
 ?

 

Détail du bardage recouvrant le mur de pierre et sa finition traditionnelle

(article vu 17 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

23 réponses

  1. jms dit :

    Les maisons en bois sont de plus en plus plébiscitées. Pourtant, je ne sais pas pourquoi, en France, à quelques exceptions près, on ne sait faire que des maisons moches, avec cet empilement de planches à l’horizontale. En Suède, toutes les maisons sont en bois, et elles sont très belles. Pourquoi ne s’en inspire-t-on pas plutôt que de faire ces horreurs ?

    • jna dit :

      Nous sommes d’accord.
      La maison en bois a de nombreux avantages. Maison en bois ne veut pas dire nécessairement façade en bois. J’ai travaillé quelques années sur le sujet et on peut réaliser une construction à ossature bois, tout lintégrant dans un contexte architectural et urbain existant, ce qui n’est pas le cas ici. Il ne s’agit d’ailleurs pas non plus d’une construction à ossature bois, sauf peut-être pour une partie, celle qui présente un pignon en façade. On peut accepter plus facilement une certaine diversité des styles dans un habitat individuel diffus, pavillonnaire, ou plus généralement dans des quartiers neufs. Les petits collectifs en ossature bois sont aussi de plus en plus nombreux, boustés par les labels HQE. Enfin, la France possède de grosses réserves de bois de structure en résineux dont la valorisation est un souci constant des « autorités » depuis 30 ans. tout cela devrait, en théorie aller dans le sens d’un développement de l’habitat à ossature bois.
      On aurait pu imaginer une association de splusieurs techniques de construction alliant par exemple béton et ossature bois au niveau du groupe scolaire … c’eut été intelligent et le résultat aurait sans doute été sympa sur le plan esthétique.

      Le plus beau batiment tout en bois de Crécy se situe dans la zone industrielle et il n’y a aucune ironie dans ce que je dis là.
      Pour en revenir au batiment de la rue Michel herry, ce qui me gêne c’est l’anachronisme (ce n’est pas le non terme, disons l’anastylisme). On ne peut pas faire n’importe quoi. Ok, le batiment existant n’avait pas non plus une allure exceptionnelle avant la pose de ce bardage.

  2. Florence dit :

    A mon avis une telle construction n’est pas du tout esthétique, et ne va pas avec l’architecture d’une ville ancienne.

  3. frizerxp dit :

    Bonsoir et Meilleurs Voeux

    Pour ma part, les façades en bois je trouve cela assez moderne pour peu que ce soit bien fait
    Ici ce qui est choquant c’est que cela touche que la devanture et ne va en plus pas jusqu’en bas

    Pour le reste je trouve plutôt tristounet le « classicisme » du genre maison briarde talochée d’enduit sur fond de pierre

    D’ailleurs javascript:%20emoticon(‘:-b)’); , j’aurais proposé de supprimer ces vieux crépis dégueulasses pour remettre en apparent les pierres avec un petit bardage bois ce serait impeccable en alternance de façade :-b)

    Sébastien

    • jna dit :

      je suis assez d’accord. C’est plus l’esthétique ratée de la chosequi est en cause. Un peu d’alternance dans le choix des matériaux peut-être sympa.
      mais je reviens sur ce que je disais ce matin. Quand je vois la tête de la nouvelle école ou du batiment de la communauté de commune on peut avcoir des regrets quant à la pauvreté des solutions architecturales retenues.

  4. rainette dit :

    chalet de montagne, chalet de montagne, faut le dire vite!!! 🙂

Laisser un commentaire