Vive la rentrée

La rentrée c’est maintenant ! enfin dans quelques jours.
Rentrée des classes, rentrée au travail (déjà fait pour beaucoup), et rentrée politique bien sûr.
Je ne m’apesentirais pas sur le débat national, certains diront le cirque national, mais sur la bataille des municipales qui s’approche.
Après la trève estivale, on devrait commencer ici ou là à en parler. Dans certaines communes, Crécy au hasard, la bataille a commencé depuis longtemps pour se calmer pendant l’été.
Les candidats auront repris des forces, médité, réfléchi à leur statégie, rassemblé leurs idées, finalisé leur projet, arrêté leur tactique, voire arrêté tout court peut-être …
Ce point de situation avant la dernière ligne droite est aussi l’occasion de rappeler les règles du jeu, des règles qui changent cette année, et sur certains sujets pour toutes les communes.
Scrutin des communes de 1000 à 3500 habitants

Dans les communes de moins de 3500 habitants, la loi, jusqu’à présent, permettait de rayer une personne sur une liste (et les gens ne s’en privaient pas) voire de mettre un autre nom, de quelqu’un d’une autre liste, et même d’un non-candidat.Une liste pouvait être incomplète, voire composée d’une seule personne.
Désormais, à partir de 1000 habitants une liste devra être complète, déclarée en sous-préfecture et respecter la parité : alternativement un homme et une femme.
La façon d’attribuer les sièges est également différente. Dans l’ancien système (conservé pour les communes de moins de 1000 habitants), chaque voix compte, et chaque conseiller est élu à titre individuel selon son nombre de voix.Avec le scrutin de liste, on ne peut voter que pour une liste entière.

Election des représentants aux communautés de communes.

Dans chaque commune, on élira ses représentants (4 pour Crécy par exemple) au travers du même bulletin de vote que celui de la liste des municipales. Il y aura sur le bulletin une deuxième liste de 4 noms (en fait ce sera 5, un de plus que de postes).Ces 4 noms figureront forcément parmi la liste municipale, et dans les premiers trois-cinquièmes de cette liste, en observant la parité, et dans le même ordre que sur la liste municipale. Dans tous les cas un représentant à la communauté de communes doit aussi être élu municipal.L’élection s’applique à la proportionnelle comme pour l’élection municipale. Ce qui veut dire que dans le cas de 4 représentants, et de deux listes, si les scores sont proches, la liste d’opposition peut avoir un représentant.

Période électorale

A partir du 1er septembre (soit 6 mois avant le vote au lieu de 3 mois auparavant), la promotion du candidat sortant est règlémentée. Il ne doit pas user des moyens mis à sa disposition en tant que maire pour faire sa publicité, sauf à rester dans les règles habituellement constatées. Par exemple, si un bulletin municipal parait tous les mois avec un éditorial du maire, il est normal que cela continue jusqu’à l’élection.

Conséquences dans nos communes

Dans les communes qui vont devoir adopter un scrutin de listes, cela ne va pas être facile.
Bien souvent peu de femmes sont impliquées dans la vie municipale. Il sera donc bien difficile de constituer une liste, et quasi impossible d’en monter deux.
La démocratie va y perdre. Les politiciens parisiens qui ont pondu cette loi sont bien loin des réalités du monde rural, comme souvent …
En pratique, il n’y aura surement qu’une liste dans les communes concernées telles que Villiers, Voulangis, Bouleurs, Couilly, Condé.

Le nombre réduit de représentants et l’arrivée des nouvelles communes pourraient changer la donne au niveau du bureau de la CCPC. Le Pays Créçois possède de nombreuses compétences. De gros enjeux vont se jouer. On attend beaucoup de la CCPC sur de nombreux sujets, nous le rappelerons chaque fois que possible lors de cette campagne. Rappelons que  les élus à la CCPC seront choisis sur une liste qui figurera sur le bureau de vote. Exigeons que les candidats annoncent qui sera sur leur liste pour représenter la commune à la CCPC.

Et à Crécy ?

Concernant le cas particulier de la commune de Crécy, on se rappelle qu’avant les vacances il était question de 4 listes. Est-ce encore le cas ?
– Guillaume Machy a raté son opération recrutement au golf. Il n’est pas pour autant disqualifié. Son parti a décidé de ne pas s’opposer à l’UMP, consigne qui reste un voeu pieu semble-t-il
– Sébastien Chimot continue son petit bonhomme de chemin, poursuivant la constitution de sa liste. Pas de nouvelles du programme pour l’instant.
– Jean-Marie André fait peu parler de lui, il n’est pas encore vraiment en campagne.
– Michel Houel poursuit son mandat. En tant que sortant il lui sera toujours temps de rentrer en campagne. Néanmoins, il semblerait que sa liste pour la future élection est en bonne voie.

Avec la rentrée, l’actualité devrait s’accélerer.  Pour certains, il faudra chercher à occuper le terrain, sans trop se dévoiler de façon à tenir la distance. Une vraie course de fond avant une arrivée encore lointaine.

A lire :

Courrier des maires
Vie publique
Elunet.org

(article vu 6 fois)

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Korie dit :

    Se présenter pour passer la main en début de mandat n’est pas honnête envers les électeurs qui, pour les municipales, votent souvent pour un homme (ou une femme) c’est-à-dire pour la tête de liste.
    Notre Maire actuel nous assurera-t’il qu’il restera jusqu’au bout ? C’est important de le savoir pour nous qui allons voter. Sinon, il faudrait qu’il se prononce sur son ou sa remplaçante.

  2. jms dit :

    La photo illlustrice montre des individus en pleine réflexion, affinant leur stratégie, au repos sous les arbres de la chaleur estivale. Je ne voudrait pas que nos amis candidats soient choqués d’être comparés à des chimpanzés, pourtant si proches des hommes par leur comportement.

  3. retraitactif dit :

    Le nombre réduit de représentants et l’arrivée des nouvelles communes pourraient changer la donne au niveau du bureau de la CCPC. Le Pays Créçois possède de nombreuses compétences.
    la phrase ci-dessus devrait être corrigée de la façon suivante.
    « le pays crécois dispose de nombreuse ATTRIBUTIONS »..voire RESPONSABILITES.

    En effet compte tenu du récent modelage de la CCPC;des récents nouveaux arrivants et des futurs nouveaux arrivants, ses compétences (je ne dote pas qu’il y en aient) seront jugées plus tard) :# 😉

Laisser un commentaire